dimanche 19 octobre 2014

Les émotions ne sont pas un luxe...




C'est sa carte d'anniversaire. Le 26 juillet, Mève a sûrement fêté ses 17 ans avec quelques ami(e)s... Je n'étais pas là mais mon coeur et ma pensée étaient avec elle.

Aucune nouvelle. Je sais qu'elle a reçu ma carte-lettre pour sa graduation, je sais qu'elle l'a lue, elle a même souri... ce qui m'a beaucoup touchée lorsqu'on me l'a raconté.

Je sais que 2013 a été une année difficile et, qu'elle a voulu me voir... Je sais aussi que ses parents lui ont dit « À dix-huit ans, tu pourras faire ce que tu voudras ». Pourquoi tant d'indifférence et de méchanceté ?

Ça me fait mal de ne pouvoir lui donner tout cet amour qui la consolerait peut-être... mais, je sais que je dois attendre et qu'elle reviendra lorsqu'elle sera prête.

Une autre carte dans le panier d'osier...

« Les émotions ne sont pas un luxe,
mais un auxiliaire complexe dans la lutte pour l'existence. »
Antonio R. Damassio
Carte: 
Anne-Sophie Rutsaert
Éd. des Correspondances

samedi 2 août 2014

Après l'appel de Thomas...



Il était 01:23 quand le téléphone a sonné. Je n'étais pas couchée mais mon coeur a fait un bond de bonheur. J'ai décroché et lorsqu'il a dit : « Allo Grim », j'ai senti la joie m'envahir, je flottais dans un cocon inconnu, une sensation de douceur comme lorsqu'il était petit et qu'il me racontait ses histoires d'enfant. Il a maintenant quatorze ans et il continue à m'étonner, à m'émouvoir, et parfois, il réussit même à me transporter sur une autre planète.   

J'ai souvent répété à mes petits-enfants : « Quand vous serez plus vieux, vous pourrez m'appeler à n'importe quelle heure ou venir à la maison, ma porte sera toujours ouverte...» L'année passée, Th ne m'avait pas laissé finir ma phrase, il m'avait répondu, « je sais, grim...». Maintenant, c'est moi qui sais Thomas, je n'aurai plus jamais à penser que tu pourrais oublier.

Pendant plus de trente minutes, il m'avait raconté son voyage à Cuba, parlé des cadeaux qu'il a rapportés pour "grip" (les fameux cigares cubains), moi, je lui ai parlé de ce cadeau qu'il venait de m'offrir. Il était deux heures de la nuit lorsque nous nous sommes laissés. Cet après-midi, il viendra, avec son père, chercher son petit yorkshire, Merlin, que nous gardions durant leurs vacances.

En raccrochant, même s'il était tard, j'ai cherché une illustration qui représentait vraiment ce que je ressentais... Et bien, voilà!!! C'est moi après l'appel de Thomas.

Carte Avanti - Photo Gary Randall

samedi 21 juin 2014

Ce soir...


À toi Mève, ma puce, ma petite-fille,

Ce soir, mes mots dansent devant toi et je tremble d'émotion en t'ouvrant les bras de mon coeur. Le temps n'a rien changé. Tu es toujours avec moi, blottie dans l'écrin de mon coeur, comme lorsque tu avais dix ans et que tu aimais me faire rire... 

Ce soir, je rêve au jour où j'ouvrirai mes bras pour les tendre vers toi. Est-ce trop demander à la vie ? Je ne pense pas. Je garde espoir en ce lien solide que nous avons tissé. Un jour, j'aimerais que tu me parles de toi, de tes rêves, de tes passions, tu sais, de tout ce qui allume des étincelles dans tes beaux grands yeux. La vie, c'est tellement magique.

Ce soir, c'est ton bal de finissante et, je n'entends pas le froufrou de ta robe... mais, je peux facilement t'imaginer resplendissante et lumineuse. Tu est née dans la lumière d'un jour d'été et cette lumière tu la portes en toi. C'est un précieux cadeau de la Vie. Tu ne me vois pas, Mève, mais je suis près de toi, si fière d'être ta grand-maman.

Ce soir, la fête est pour toi, elle t'appartient. Ta liste de beaux garçons est sûrement longue ou peut-être que ton coeur est déjà réservé... Qui dansera le dernier slow avec toi ? Cette soirée inoubliable est aussi le début d'un nouveau cycle de la vie qui exhale une agréable odeur de liberté. Bientôt, de nouvelles avenues croiseront ton chemin, des portes s'ouvriront et, ce sera à toi de choisir.

Ce soir, tous les efforts des cinq dernières années du secondaire sont récompensés et tu savoures enfin ta victoire. Je te félicite "ma puce", tes notes atteignent le sommet réservé aux personnes motivées et passionnées. Tu es une battante, une vraie gagnante. Maintenant, accroche-toi à la lune et amuse-toi!!!

Enfin, approche-toi, je veux te chuchoter un secret à l'oreille... Un de tes plus sincères admirateurs m'a dit que tu étais une jeune fille sérieuse, intelligente, sensible, très impliquée dans les activités scolaires et plus encore, il m'a même dirigée vers le Facebook de ton Collège où j'ai pu voir la magnifique et très belle jeune fille que tu es devenue. Ce jour-là, j'ai gagné à la loterie de la vie. Ce messager a accepté de te remettre cette carte-lettre à la soirée de bal (ce soir). Sans sa complicité, cette carte aurait rejoint les autres dans le panier d'osier qui t'attend depuis octobre 2007.

Je t'aime et t'embrasse tendrement,
ta grand-maman Suzanne
(grimimi ou grim)
P.S.: Est-ce que je peux te demander quelques photos...

« Ce qu'on est incapable de changer,
il faut au moins le décrire. »
Rainer Werner Fassbinder

Carte Jannex achetée il y a 2 ans (Ça fait longtemps que je pense à son bal...) 
Related Posts with Thumbnails