mardi 24 décembre 2013

Joyeux Noël !!!



Ce soir, après un long silence, je reprends ma plume pour tenter d'exprimer ce que la vie m'a offert de meilleur. La liste est longue... mais je vous parlerai de cette année inoubliable. Il y a sûrement eu des mauvais jours en 1997 mais je me souviens que des beaux jours de cette année magique. Elle avait choisi cette journée, ce n'était pas Noël mais tout le monde était heureux, c'était une journée d'été, une journée idéale pour montrer le bout de son joli nez. 

Je ne sais pas si c'est parce qu'elle est née, baignée par la lumière de ce 26 juillet, mais ma petite-fille Mève a illuminé ma vie de millions d'étoiles et d'étincelles de bonheur. Sa voix était un chant quand elle disait « grand-maman Suzanne, t'es où là ? ». Cette petite phrase qu'elle chantait pour moi, l'été de ses quatre ans où elle passait quelques jours de vacances avec nous, c'est tout ce qui me reste... 

Je n'entends plus sa voix même lorsque je ferme les yeux et me concentre, j'ai perdu son odeur, et je la cherche quand je croise un groupe d'adolescentes. Ou es-tu "Ma Puce", je ne t'entends plus ?

Le Père Noël est suspendu au-dessus du foyer et me rappelle cette nuit de Noël où j'ai fait cette peinture. Au rythme de mon coeur, bercé par l'amour, mes petits gestes traçaient un fil d'Ariane vers ma petite-fille. Le matin de Noël, Normand l'avait suspendue au dessus du foyer. C'était notre premier Noël ensemble, elle avait cinq mois. L'année suivante, j'ai repris la tradition de mes parents. Fêter le Réveillon avec l'échange de cadeaux. Pendant sept ans, réunis autour d'un feu, dans cette atmosphère de fête, de rires et d'émerveillement, je devenais une enfant. 

« La mémoire est toujours aux ordres du coeur. » 
Rivarol

Que ce Noël vous comble de joie et de moments inoubliables



Vendredi dernier c'était la fête de Normand, on se préparait pour aller souper au restaurant...  
Le téléphone a sonné. Mon neveu au bout du fil m'a annoncé que mon frère était mort...
Nous sommes restés à la maison...

Le lendemain, le 21 à 11h00, c'était les funérailles de la mère de Normand 
Samedi, le 28, les cendres de mon frère, Claude, seront exposées.


Ce n'était pas un gros gâteau couvert de crèmage qu'ils avaient apportés mais quatre petits cupcakes pour célébrer une journée bien spéciale. Flore, la maman de Normand, fêtait, sans tambour ni trompette, ses 95 ans. C'était le 28 juillet 2013. 

 28-07-1918 - 05-12-2013

Malgré son grand âge, Flore était encore capable de nous faire rire... Normand et son frère Marc avaient passé un très bel après-midi en compagnie de leur mère. Ils étaient sortis de la Résidence "Les Monarques", le coeur léger et heureux de voir Flore savourer des petits plaisirs.

Elle était digne de ce joli prénom. Comme une fleur, elle s'épanouissait au contact de ses quatre beaux garçons. Sa famille était sa bouée d'ancrage à la vie...
Elle a rejoint son amoureux, son beau Raymond décédé le 4 mars 2009.


Related Posts with Thumbnails