jeudi 26 janvier 2012

L'espérance...

Je piétine dans ce début d'année à peine commencée et je ne parle pas ici de résolutions ou de grands projets mais de tous ces petits riens qui font le quotidien. Je me sens suspendue, entre le bonheur et la tristesse, comme ces fleurs qui sécheront pour finir leur vie, sans odeur en perdant lentement leurs couleurs, dans un beau vase sur une table de salon.

Même si je m'efforce de rester positive pour ne pas m'avouer vaincue, je sens, au fin fond de mon être que j'ai perdu un long bout d'espérance. À Noël 2010, pour la première fois, j'avais été incapable d'écrire à mes deux petits-enfants, Mève et son frère Jo. Les cartes avaient fait l'aller-retour Montréal-New York sans qu'un mot ne résonne dans l'enveloppe.

Je pensais que cette déprime qui me grugeait très lentement, un peu plus tous les jours, serait temporaire mais les cartes de toutes sortes et pour toutes les occasions s'empilaient, dans une boîte, sur le banc de la salle à manger. J'ai bien tenté d'étouffer cette douleur parce que je sais que force et résilience sont des qualités respectées, mais mon silence ne l'a pas éloignée. Elle était toujours là, tapie quelque part, en attente...

Où sont les mots? Je ne les trouve plus, ils ont disparu dans les bras de l'espérance.

 « L'espérance : un rêve qui veille.»
Carlo Dossi

samedi 21 janvier 2012

New York vu par Th...


La belle vitrine de Banana Republic sur la 5ième Ave dans Manhattan, NY
  

L'autobus sandwich pour visiter Manhattan...

Sur ce coin de rue, nommé Times Square
le bonheur l'attendait...
Il avait un nom "Mighty Beanz" !


Un personnage grandeur nature monté en Lego...
 c'est chez Toys"R"Us Times Square qu'on trouve ça.

Pour le couple d'amoureux, 
c'est dans Central Park
que commence la journée

Notre photographe a 11 ans et c'est un p'tit brillant.
Découvert l'an passé (2010), le 25 décembre 2011, nous avons amené Thomas patiner dans cet endroit magique et merveilleux. 
Bryant Park, une odeur de bonheur, une saveur de douceur
Un peu d'exercice pour notre joueur de hockey en vacances...


Ensevelli sous 50 cm de neige l'hiver dernier (2010),
Bryant Park était ensoleillé pour ce beau Noël 2011. 
Une belle photo sous l'arbre qui scintillait de tous ses feux bleus.

Grip et Th ont pris, à Manhattan, le Staten Island ferry (c'est gratuit). 
Le trajet de 8.4 kl a une durée de 25 minutes. 
Les 5 traversiers transportent 1.9 million de personnes par année
et sont toujours escortés par 2 yatchs de La Garde Côtière.
Pour les touristes, c'est une traversée très intéressante puisqu'on 
peut voir la Statue de la Liberté, Ellis Island et profiter
 de l'air pur en prenant de belles photos.
Pour les résidents qui travaillent dans Manhattan, c'est le transport idéal.
Th avait vu ça au cinéma mais les voir près de lui... il a adoré ça!

Le pont de Brooklyn

La Statue de la Liberté se trouve sur une petite île au milieu 
du port de New York. Elle fut offerte par la France, en signe d'amitié internationale entre les deux nations, pour célébrer le centenaire 
de la déclaration d'indépendance américaine en 1876.
Elle fut complètement achevée et dédiée le 28 octobre 1886.
Impossible de visiter l'intérieur pour le moment. 
Elle subit une cure de rajeunissement...

????
Perché avec Grip (Normand) sur l'observatoire extérieure 
du 86ìème étage de l'Empire State Building,
Th s'amusait en recherchant des endroits
qu'il reconnaissait

Manhattan et ses environs étaient dans son objectif...

Bravo Th !  Tu mérites un prix pour tes photos époustouflantes... 
de New York et ses environs.
 Peut-être que je manque d'objectivité...
Quand pensez-vous ?

« Grimimi t'es la meilleure mais pas dans tout... j'te bats à la Wii »
Thomas en décembre 2009

samedi 7 janvier 2012

Imagination et Réalité

 

Pendant trente jours, nous avions rêvé de ce voyage.  Notre imagination avait créé un conte magique, sans espace de temps, rempli de découvertes et de monuments comme dans un livre. Mais la réalité avait-elle répondu à ses attentes? Cette petite question, je me la posais pendant que le train New York-Montréal dévorait les kilomètres. Assis à mes côtés ou avec Normand de l'autre bord de l'allée, Thomas jouait à la chaise musicale, parfois, pour s'allonger ou pour contempler les paysages et les lacs qui défilaient sous nos yeux. Pour ce p'tit gars de onze ans qui a la bougeotte, le temps s'écoulait trop lentement. Le voyage tirait à sa fin et sa vie normale allait reprendre bientôt. Peut-être qu'elle se promenait dans ses pensées pour lui rappeler tous les plaisirs qui l'attendaient...  

Moi, j'errais dans ma tête, en remontant le temps et en savourant tous les beaux moments. Puis, ce voyage à l'envers m'a projetée à "Penn Station". Enfin, après onze heures de route, le train venait de s'arrêter. Nous étions fatigués mais heureux et l'émerveillement commençait ici. Le taxi roulait dans une circulation aussi lente que lors de notre mémorable embouteillage du matin. New York brillait de ses mille enseignes lumineuses et comme par magie, elle avait avalé notre fatigue. 

La première chose que Th voulait voir, c'était la Statue de la Liberté. Mais, dès qu'il a vu l'immense enseigne de Toys"R"us, son itinéraire a changé. Je reconnaissais tous les symptômes de cette maladie caractérisée par l'impatience et la fameuse question qui tue : on y va à quelle heure, grim? Notre expédition a commencé dans Central Park, puis nous avons descendu lentement la 5ème Avenue pour nous rendre au Rockefeller Center admirer le sapin aux 30,000 lumières. Là, nous étions à quelques rues du bonheur...

Entrer dans ce gigantesque magasin de jouets c'est entrer dans un monde fantastique. Toys"R"us Times Square est l'une des attractions les plus visitées à New York et le plus grand magasin de jouets au monde avec une superficie de 110,000 pieds carrés. Une grande roue à l'intérieur accueille les visiteurs, 4,000 pieds carrés sont destinés au monde de Barbie, Spider-Man et Superman côtoient tous les héros des enfants, l'usine de Lego offre une reproduction de la Statue de la Liberté mesurant 25 pieds de hauteur et des personnages grandeur nature. On y trouve également tous les nouveaux jeux électroniques, jeux vidéo et tout ce qu'un enfant peut désirer... Mais pour mon petit-fils, il n'y avait qu'une chose qui l'intéressait vraiment. C'était les "Mighty Beanz" (série de petites figurines)  Pour satisfaire sa passion, nous l'amenions quelques heures pendant les trois premiers jours, puis son besoin a été comblé. Il en possédait maintenant 70 de plus qu'à notre arrivée ce qui lui procuraient un plaisir fou. Il était heureux... et c'était le but de ce voyage.

Dans ce train qui nous ramenait chez nous, je revoyais les cadeaux et la carte que Thomas nous a offert. Je revoyais Times Square, la veille de Noël, après un bon souper à l'hôtel. Je revoyais la toile peinte en quatre minutes avec des bombes aérosol et une spatule. Th l'a trouvait si belle... je lui ai achetée. Je revoyais Bryant Park emmitouflé dans la neige l'hiver dernier mais ensoleillé pour ce beau Noël cette année. Je revoyais aussi le vieux couple d'amoureux siroter leur café, les yeux remplis de fierté en regardant Thomas patiner. Je revoyais, sans neige, l'arbre aux étoiles qui scintillaient de tout ses feux bleus. Je revoyais la carte remise à Thomas le soir de Noël. Je revoyais nos promenades à pied, nos sorties en métro, mais ce que je ne voyais pas, parce que je n'y étais pas, c'est la traversée en bateau, escorté par de véritables agents armés, (ça il a adoré... c'était comme dans un film. Au loin la Statue de la Liberté (en rénovation), et enfin, l'observatoire de l'Empire State Building au 86ème étage, où Th a pris de très belles photos.

Quand je suis sortie de ma rêverie, j'avais dans le coeur un film merveilleux gravé pour l'éternité. Sans invitation, je pourrai  revoir ses sourires, nos sourires, et les étoiles bleus qui rayonnaient dans nos yeux.

 Parfois, la préparation est tellement enivrante 
qu'on a peur que le repas soit fade.

Illustration prise dans :
Revue américaine "Victoria" 1996
Related Posts with Thumbnails