mercredi 19 décembre 2012

Derrière la fenêtre...

Je n'aurais pu choisir une meilleure journée pour l'écriture de mes cartes de Noël et du Jour de l'An, mais je me demande pourquoi j'ai tant tardé. Elles arriveront en retard ça c'est évident.
Ce matin, le ciel laissait échapper une neige blanche et duveteuse qui tombait en flocons aériens et s'accrochaient doucement aux branches dénudées des arbres qui bordent le lac, et aux guirlandes illuminées. C'était magnifique ! J'ai sorti ma caméra, monté le store de lattes et j'ai pris quelques photos. 

Assise, face à la grande fenêtre du salon, j'admirais ce spectacle lorsque j'ai vraiment réalisé que la grande fête de consommation, de réjouissance et de réunions familiales était dans une semaine. Malheureusement, une labyrinthite s'est installée chez moi, sans invitation, depuis le début du mois d'octobre. Elle m'oblige à rester ici. Cette année, je ne vivrai pas l'excitation du départ, ni le dépaysement et l'émerveillement des deux derniers Noëls à New York, dont un avec mon petit-fils Thomas. Ces onze heures de route dans ce train bien ordinaire, mais qui avait un goût de joie de vivre, nous permettait de contempler les paysages qui défilaient sous nos yeux, comme un conte pour enfants. C'est là, que je me suis réconciliée avec le Temps des Fêtes. J'ai appris à regarder, avec des yeux différents, cette période magique et féérique que j'aimais tant et qu'on m'a volée. C'est en découvrant de nouvelles voies aux couleurs et aux saveurs très différentes que j'ai retrouvé la joie de Noël.
J'avais une deuxième surprise qui m'attendait ce soir. Un classique du cinéma des Fêtes. " Maman, j'ai encore raté l'avion." Confortablement installée, sans prendre le train, je suis allée à New York. Oui, je me suis promenée dans Central Park où j'ai revu les attrayantes calèches tirées par des chevaux accoutrés de couvertures multicolores et de belles clochettes dorées, j'ai aussi vu les patineurs et tout près de là, j'ai visité un des plus célèbres hôtels de New York, le Plaza Hotel. Nous avons pu admirer les somptueuses vitrines sur la Cinquième Avenue. Bien sûr, nous sommes montés sur le belvédère de l'Empire State Building et puis, nous avons pris un taxi jaune pour nous rendre dans le magasin "Le coffre à jouets de Duncan" mais dans la réalité c'est chez Toys 'R' Us que nous sommes allés avec Thomas l'année passée.
Les trois gros sacs sont prêts et attendent mes petits-enfants en espérant que mon cri du coeur ou la prière de Nancy aient été entendus... Thomas sera là, mais Mève et Jona...
Mlle Alice au Pays des Merveilles !!!!!


« Elle ne savait pas que l'Enfer, c'est l'absence.»
Paul Verlaine

18 commentaires:

  1. Je te souhaite que ton cri du coeur soit entendu.

    Mais oui, c'est une bien jolie période que celle des fêtes. Et tu as de bien jolies photos ! Câlins à Mlle Alice. Héhé ! Et bises pour toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour l'impulsive,
      J'ai suivi les traces de tes mots avec beaucoup de gratitude. Mademoiselle Alice et moi te remercions pour les câlins et les bises.

      Bisous tout doux
      Grim'

      Supprimer
  2. Je te souhaite d'être exaucé ;-)
    Très belles fêtes de fin d'année à vous...
    Bisous, Laure
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Laure,
      Un gros Merci pour ton souhait. J'aimerais tant écrire le billet de nos Retrouvailles...

      Bisous tout doux pour toi et gros câlin pour Stella.
      Grim'

      Supprimer
  3. Bonjour grimini .
    Désolé pour ton indisposition au nom bien particulier ....
    Comme à mon habitude je t`ai lue avec beaucoup d`empathie .... sachant que la période des fêtes ne sera pas nécessairement facile .....
    Noel ... cette fête d`amour et de partage qui comme tu le dit si bien .... " on t `a privée " je peux te le certifier je le passerai par le pensée avec toi .... moi qui ais beaucoup de chance de vivre avec la présence de mes petits enfants ...... Chaque bisous .... chaque sourire et rire des miens .... je te les ferai parvenir pour le partager avec toi .....
    Prend bien soin de toi ...
    Amitié et tendresse de grand maman Capucine .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère grand-maman Capucine,
      Parce que je ressens beaucoup d'affection dans ton commentaire, je sous touchée et émue pourtant on ne se connaît pas. Le virtuel nous a mis en contact et des liens se sont tissés. Tu sais, parce que tu es grand-maman, que la présence de nos petits-enfants est essentiel à notre équilibre. Les vieux c'est comme ça !!! On devient comme les plantes. Sans câlins, ni bisous, on s'étiole et on meure... Je croyais avoir atteint l'âge de la saison du bonheur mais je me trompais.

      Douce Capucine, oublie ma peine et profite totalement de tous ces petits bonheurs qui font l'essence de la vie. Nourris tes petits-enfants de tout ton amour et cueille leurs caresses.

      Je te serre sur mon coeur et t'envoie un énorme bouquet de bisous tout doux et de tendres câlins à partager avec tes amours.
      Grim'

      Supprimer
  4. Je te souhaite aussi que ton désir se réalise et que cette nouvelle année t'aporte ce que tu désires depuis si longtemps. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Solange,
      Toi la fée grand-maman, je sais que si tu le pouvais, tu réaliserais mon souhait. Je te remercie sincèrement et j'espère qu'un jour tu liras mon plus beau billet sur les RETROUVAILLES.

      Mille doux petits bisous.

      Supprimer
  5. Ma très chère Sue, je ne t'oublie jamais même si mes blogs ont disparu pour cause de grand chagrin
    Chaque année depuis qu eje te connais je mettais une boule de Noel pour toi, c'était la tienne et je l'ai fait cette année aussi....
    Ce qui me manque sur les blogs est de ne plas voir des amies comme toi...Il me faut du temps pour revenir. la maladie de ma fille doublée de son lourd chagrin est très dur pour nous. Je reste très très liée avec certaines personnes des blogs, ça a crée de vrais liens et des amitiés en "vrai" ! Petite je détestais Noel et ça a duré longtemps , puis je suis devenue Maminou et j'ai vu ça autrement . Nous sommes toi et moi si attachées à nos petits....
    Voilà je voulais passer pour te dire : Sue, je t'aime fort et ne t'oublies pas " Tendres bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma chère Nanou, ma douce Maminou,
      Je me souviens encore de la première fois, en février 2010, où je suis allée lire ton blog 8000 kilomètres. Il y avait tant de vie et d'intensité dans tes billets et dans tes réponses aux commentaires que j'ai voulu mieux connaître cette femme, cette belle Nanou, cette douce Maminou.

      Sur ta recommandation, j'ai lu le blog de la petite Clara et j'ai compris pourquoi les blessures d'enfance sont si longues à guérir. Nous avions deux parcours différents mais en même temps nos vies nous aimantaient, puis, nos merveilleux petits-enfants nous ont soudées.

      Nos peines sont égales à nos bonheurs... On aime partagé le bon et le mauvais... Parler du sel et du poivre ne nous intéresse pas vraiment... On aime creuser pour comprendre, pour apprendre... Pelleter en arrière c'est pas pour nous, nous, on veut avancer... On pleure, on rit, on désespère parfois mais un jour ou l'autre on reprend toujours pied.

      Je crois avoir été une abonnée fidèle même si je n'ai pas lu tous tes billets. Nous avions besoin l'une de l'autre et nous nous sommes épaulées et encouragées même si un océan nous séparait... Tu m'as aidée à cheminer quand j'étais perdue, tu as tenue ma main et je t'en remercie.

      Encore une fois, la vie t'éprouve en passant par ta fille. Je sais que ça te brise quand ta famille souffre. Mais, je sais aussi que tu peux être forte et trouver des solutions pratiques. Dans l'adversité, tu as toujours serrer les dents c'est pour ces raisons que je garde espoir pour l'avenir.

      Je t'aime Nanou, je te serre tendrement sur mon coeur et je souffle des mots doux à ton oreille. Jamais je ne pourrai oublier cette grande femme qui un jour a croisé mon chemin...
      Sue, grand-maman de Marie-Eve, Jonathan et Thomas

      Supprimer
  6. Alors que le cri laisse l'écho parvenir a destination, pour toi de bien belles fêtes. Faut y croire et espérer....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Miss Lulu,
      Je te remercie d'avoir laissé des traces d'espoir et de confiance.

      Je te souhaite de douces fêtes grisée par de tendres câlins.

      Supprimer
  7. Sue j'ai éclaté en sanglots en lisant ta réponse qui a touché mon coeur....je l'ai même , chose rare, faite lire à mon homme... Il est si doux de se rendre compte que l'on apporte réconfort et amitié et qu'en retour on reçoit une telle chaleur humaine . Oui je pense souvent à toi ....j'ai vu que tu as un mail alors rien n'est fini de nos bavardages ! je t'embrasse fort... et c'est fou comme je me suis liée d'amitié avec des Québecoises....Je projette de venir dans deux ans, voir Nanou la Terre et qui sait, toi , Suzanne ... et découvrire ce beau pays...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nanou, tu es sûrement déjà chez ta fille à cette heure... et tes petits-enfants t'ont grisée de leurs tendres caresses et du même coup, ils ont soulagé ton coeur blessé.

      Je te souhaite, ma chère Maminou, d'oublier les blogs, d'oublier ce qui a déjà été ton Noël pour te permettre de voir avec des yeux nouveaux ce que la vie t'offre...
      HEUREUX NOËL AVEC TON HOMME ET TOUT LE RESTE...

      Je t'embrasse tendrement,
      Suzanne

      Supprimer
  8. ✿ ✿ ✿
    Je viens rapidement mais très sincèrement te souhaiter un JOYEUX NOËL GRIM !!! ☺
    Profite bien des moments en famille et régale-toi bien des bonnes choses du réveillon !!! ☺
    Je t'embrasse bien fort ! ☺
    Je t'envoie du soleil de Thaïlande !
    ✿ ✿ ✿

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie Chère Nancy d'avoir pris quelques instants précieux pour déposer ces souhaits par ma petite fenêtre ouverte. J'aurais aimé être à New York mais la vie me réserve peut-être une merveilleuse surprise...

      Bisous tout doux et tendres câlins à toute ta famille, et un petit spécial Noël à Laure, un beau bec chinois...

      Supprimer
  9. Je te souhaite tant la présence de tes deux petits-enfants qui te manquent tant. En espérant que 2013 soit propice à l'ouverture des parents chère Grimmimi xxx.
    Mlle Alice semble être un chat très dorloté à ce que je peux voir...

    Tendresses et un beau Noël à toi! xxx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Nanou,
      Une famille divisée ça met le coeur en morceaux surtout durant cette période festive. Je te remercie pour ce souhait et j'espère de tout coeur qu'il se réalisera.

      Heureux Noël, Nanou, rempli de doux et tendres bisous.

      Supprimer

Ne partez pas... sans laisser une trace de votre passage.
MERCI !

Related Posts with Thumbnails