jeudi 26 janvier 2012

L'espérance...

Je piétine dans ce début d'année à peine commencée et je ne parle pas ici de résolutions ou de grands projets mais de tous ces petits riens qui font le quotidien. Je me sens suspendue, entre le bonheur et la tristesse, comme ces fleurs qui sécheront pour finir leur vie, sans odeur en perdant lentement leurs couleurs, dans un beau vase sur une table de salon.

Même si je m'efforce de rester positive pour ne pas m'avouer vaincue, je sens, au fin fond de mon être que j'ai perdu un long bout d'espérance. À Noël 2010, pour la première fois, j'avais été incapable d'écrire à mes deux petits-enfants, Mève et son frère Jo. Les cartes avaient fait l'aller-retour Montréal-New York sans qu'un mot ne résonne dans l'enveloppe.

Je pensais que cette déprime qui me grugeait très lentement, un peu plus tous les jours, serait temporaire mais les cartes de toutes sortes et pour toutes les occasions s'empilaient, dans une boîte, sur le banc de la salle à manger. J'ai bien tenté d'étouffer cette douleur parce que je sais que force et résilience sont des qualités respectées, mais mon silence ne l'a pas éloignée. Elle était toujours là, tapie quelque part, en attente...

Où sont les mots? Je ne les trouve plus, ils ont disparu dans les bras de l'espérance.

 « L'espérance : un rêve qui veille.»
Carlo Dossi

38 commentaires:

  1. *** Un petit mot déposé chez toi Chère Grimimi, juste pour te dire que parfois on ne trouve plus les mots.
    Je n'ai aucun conseil à te prodiguer j'imagine que tu essaies de combattre la douleur avec ce que tu as et que tu essaies de garder la tête hors de l'eau.

    Juste une chose : n'hésite pas à parler de cette déprime comme tu le fais aujourd'hui sur ton blog ou ailleurs. ça fait du bien d'extérioriser et ça fait prendre un peu de recul. N'hésite pas non plus à pleurer.
    Tout comme un grand cri ferait du bien, en pleurant, nous libérons le corps et l'âme de leurs tensions.

    Je t'embrasse bien fort !!!! je pense à toi ! ***

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Nancy,

    Je suis si touchée que les larmes m'empêchent de relire ton petit mot déposé avec tant de tendresse et d'empathie.

    C'est si difficile parfois d'être forte qu'il faut l'avouer pour reprendre gout à la vie.

    Je te remercie, chère Nancy, pour ce cadeau précieux que tu viens de m'offrir.

    Mille doux et tendres petits bisous.

    RépondreSupprimer
  3. Coucou, Grimimi du bout du monde,

    Il n'est pas toujours facile de trouver la force nécessaire pour affronter les tourments que nous inflige la vie...
    Pourtant, même si certaines heures semblent douloureuses, d'autres plus joyeuses peuvent arriver inopinément et la vie, alors, se montre plus douce.
    Pense aux merveilleux instants que tu as passés avec Th qui, même s'ils ne peuvent remplacer ceux que tu n'as pas avec tes deux autres loulous, sont de doux et irremplaçables moments sucrés.

    J'ai beaucoup pensé à toi à Noël et je suis vraiment très heureuse de te retrouver ici.

    Grosses bises d'Ep'

    RépondreSupprimer
  4. Je pense comme les deux qui me précèdent, qu'il faut se rattacher aux bons moments et ne pas désespérer, on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve.Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Epamin',
    Tu es entrée, sans faire de bruit, comme une amie et tu m'as fait vraiment plaisir.

    Toi la douce mamie d'un petit loulou, toi la femme sensible, je sais que tu comprends mon chagrin. Quand les mots sur papier sont les seuls liens qu'ils me restent, comment réagir quand ces mots refusent de sortir, comment garder le sourire et continuer de faire semblant... même si j'ai le bonheur et la chance d'avoir Th.

    Je te remercie de ta visite et de cette tentative bienveillante pour me consoler.
    Mille doux et tendres petits bisous.
    Sue

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir Solange,
    Je ne veux pas justifier ma peine, je crois que tu as saisi l'essence de mon billet.
    Tu es une fidèle lectrice depuis le tout début et tu connais mes états d'âme.

    Je te remercie d'avoir laissé ce cadeau par ma petite fenêtre ouverte.
    Mille doux et tendres petits bisous.

    RépondreSupprimer
  7. *** Je passe te faire de gros bisous Grimimi !!!! j'ai une sincère pensée amicale pour toi malgré la distance qu'il y a entre toi et moi. *** Prends bien soin de toi ***

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Nancy,
    Même si tu es loin de moi, je sens toute ta tendresse et ton amitié dans ces petits bisous.

    Je te serre sur mon coeur comme j'aimerais le faire avec Ma Puce.
    grim

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour ma chère Grimimi Sue,
    Votre mot me touche énormément. La situation est différente mais je me sens pareille comme vous... alors je vous fait un gros câlin compatissant.
    xoxo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Jane, je suis si contente de voir ma petite-fille sur ce billet mais ta détresse m'attriste.
      C'est toujours bouleversant de voir ou de lire, qu'une personne qu'on aime est entremêlée dans les fils de sa vie... Toi et moi, nous sommes ces êtres hypersensibles qui vivent les émotions avec beaucoup (parfois trop) d'intensité. C'est le prix à payer pour profiter des petits bonheurs qui deviennent si grands dans nos coeurs.

      Un jour, j'ai voulu devenir quelqu'un d'autre et ma psy a dit :
      surtout ne changez pas Sue. J'ai compris que ce n'était pas une maladie, un défaut, une tare, mais quelque chose de précieux que je devais apprivoiser.

      Je ne sais pas si ces quelques mots t'apaiseront mais je sais que la douleur partagée devient moins lourde.
      Je te berce dans mes bras et te chuchote des mots doux à l'oreille comme je le ferais avec Mève "Ma Puce".
      Doux et tendres petits bisous pour toi et becs chinois pour Jacob.

      Supprimer
  10. Bonjour, Grimini.

    Mais si tes mots sont dans les bras de l'espérance, comme s'y trouve déjà ton coeur et y sont tapis tes souvenirs les plus précieux, je doute que ta plume en silence abandonne le chemin de tes émotions.
    L'éclosion est proche.
    Le sens-tu ?

    A bientôt

    PLein de becs pour toi et merci pour tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour herbert,

      J'aimerais tellement que tu aies raison et ma confiance en toi, exclut le doute...
      Alors il me reste qu'un choix : provoquer l'éclosion.

      Mille becs chinois du bout du nez.
      Sue

      Supprimer
  11. Bonjour Grimini
    Je sens bien toute ta tristesse dans tes mots...
    L'espérance doit rester vivante et j'espère que le destin vous réunira.
    Reçois toute mon amitié et de gros Bisous
    Laure et son étoile
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Laure,

      C'est un plaisir pour moi de te recevoir ici.
      J'ai lu ton histoire qui t'a menée vers ta petite Stella et
      je sais que ton coeur est rempli d'amour et de gratitude.
      Peut-être que sa lumière me guidera...

      Je t'envoie mille doux et tendres petits bisous pour toi et ton étoile.

      Supprimer
  12. Ma Sue, ma douce amie...
    je te suis aussi depuis si longtemps , il me semble en connaitre déjà tant de toi...
    tu sais à quel point, en tant que Maminou, je ressens cette détresse devant l'absence que tu vis...combien j'ai l'envie de partager avec toi mes moments avec mes petits et que je ne peux les avoir tous sans penser à toi et à mon amie Michèle (un pseudo sur mon blog...)

    mais que faire, te dire : qui n'avance pas recule... et il me semble que tu avais nettement avancé...

    Tu vois , si j'ai appelé mon nouveau blog : RENOUVEAU, c'est pour moi "essayer" de tourner le dos à la grande douleur, que nous avons en commun et différente... douleurs morales qui m'ont amené à tant de douleurs physiques..De tels manques dans ma vie, ...et pourtant , j'ai avancé, avancé, dépassé..

    Ne te décourages surtout jamais, ne perds pas l'espérance...

    N'offres tes peines et ton chagrin qu'aux personnes qui savent les recevoir...les comprendre...Il en est tant que ça ennuie...et ça fait mal...

    une raison d'espérer... un drame dans ma famille, mon frère coupé de ses enfants depuis plus de 20 ans...un frère en déprime totale, ne connaissant aucun de ces 5 petits enfants...je n'osais même plus lui parler des miens...

    A noel, mail de son ainé .. il a cru faire une attaque mon pauvre frère.... puis un timide appel téléphonique... un deuxième, des envois de photos... et ils se revoient , chacun très angoissé, en Avril... plus personne n'y croyait... je leur ai dit à chacun .. allez de l'avant et ne vous retournez plus... et moi, j'ai pleuré pleuré pleuré.. tant j'étais heureuse... ce n'est qu'un début et pourtant il n'y avait aucun espoir pour mon frère...c'est quelque chose dont je ne parle jamais, Sue, mais je t'offre cet espoir ...

    de tout mon coeur..

    merci d'être déjà sur mon nouveau blog..mais je n'en doutais pas
    tendresses de Maminou à Grimini

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nanou, ma tendre amie,
      Juste un petit mot pour te remercier de ta visite, de tes mots et de la confidence au sujet de ton frère.
      Je dois te laisser car il est 03.30, mais demain, je reprends là où je te laisse.
      Doux et tendres bisou pour ma Maminou.

      Supprimer
  13. Je viens te souhaiter une bonne soirée :)
    Elisa, en Argentine et un peu absente à cause des vacances d´été!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie de ta gentillesse et je te souhaite de très
      Bonnes Vacances !

      Je t'envoie un énorme panier de doux et tendres petits bisous.

      Supprimer
  14. *** Je passe ici pour te remercier pour ton message chez moi Chère Grimimi et surtout je viens te souhaiter une bonne semaine même si je sais que ton moral est "en dent de scie" .... je t'embrasse sincèrement ***

    RépondreSupprimer
  15. Tu m'as manqué chère Nancy et je te retrouve avec tant de plaisir.
    Je vais faire tous les efforts possibles pour écrire les cartes-lettres à mes petits-enfants afin de me libérer de ma culpabilité et de passer à autre chose.
    Je sais qu'il y aura encore des moments où la vie me semblera injuste mais je les écrirai pour me libérer.

    Je te remercie pour tes souhaits et t'envoie mille doux et tendres petits bisous.

    RépondreSupprimer
  16. je t'embrasse fort et t'attend, tu vois je pensais à toi et me voilà :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Me revoilà pour continuer ce que j'avais commencé...

      Je suis devant l'écran et je pense à toi... Je pense aussi au temps qui m'a rendu méfiante mais qui m'a laissé la faculté de découvrir le vrai du faux. Je pense à notre première rencontre virtuelle où j'ai connu une femme avec beaucoup de profondeur, généreuse et authentique.

      Avec toi, j'ai eu le bonheur de tisser des liens d'amitié solides et sincères qui m'ont aidée à avancer dans ce tunnel où je ne voyais plus la sortie. Tu connaissais l'antidote pour guérir le mal qui m'empoisonnait la vie.

      Parfois, le silence m'envahit alors j'ouvre un livre ou je tends l'oreille pour tenter de saisir le message. Si je suis absente, si tu ne me vois pas, ne t'inquiètes surtout pas.
      Nos petits-enfants ont été la trame qui a tissé nos liens. Ils sont des anges qui veillent sur nous.

      Je te remercie de tout coeur pour ce beau cadeau d'espoir que tu viens de m'offrir... Après 20 ans d'attente, ton frère connaîtra enfin ce qu'est le vrai bonheur. Jj'espère que nous continueront nos échanges pour encore plusieurs années.

      Tendresse d'une grimimi du Québec à une maminou de France

      Supprimer
    2. merci chère Sue
      il est vrai que je te vois rarement...
      je te vois ailleurs alors c'est pas grave ...
      bien sûr que je suis là et telle que tu me décris, j'ai aussi fui un moment pour guérir de malveillance

      à présent je suis bien sur RENOUVEAU, détendue et entourée de gens que j'apprécie et réciproquement


      je suis là toujours moi aussi à penser à toi et disponible pour l'échange .. profond :-)

      Supprimer
  17. Bonjour Grimimi, tu sais, tu n'as rien a justifier...
    Il y a de bons moments et de moins bons...

    Des temps ou on en a assez et pleurer c'est fait pour évacuer...
    Et c'est correct. Je me sens tellement perdue moi aussi par moments...
    Et tu trouves ça normal pour moi ? Dans ma situation...

    Alors, pourquoi ne le serait-ce pas pour toi ?

    Les humains ont des hauts et des bas, c'est le sens de la vie.
    Et toi, tu es tellement Humaine, alors...

    Vit ce que tu as à vivre, sans aucun remord, une journée à la fois...

    Mais moi je crois en toi, tellement, et tu verras, à force de t'écouter, de faire ce que tu as envie, soit écrire, pleurer, lire, ou je ne sais quoi, tu iras mieux... Chaque chose en son temps !

    xoxoxo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as été tellement courageuse, chère Dominique, en traversant ton chemin parsemé de douleur et d'épreuves... que je ne peux pas douter un instant que tes mots sont la solution.

      La vie est cruelle mais elle mérite d'être vécue. Si on prend le temps, on découvre que même le silence est un remède d'une grande importance.

      " Chaque chose en son temps ! " J'aime beaucoup et j'en ferai mon mantra.

      Je te remercie pour tout.
      Doux et tendres petits bisous.

      Supprimer
  18. Je viens te faire un petit coucou en cette fin de jeudi :-)
    Bisous, ***Laure***
    http://suivre-mon-etoile.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laure, j'aime beaucoup ton coucou du jeudi. Merci!

      Petits bisous pour toi et gros câlin pour Stella

      Supprimer
  19. *** Je viens te souhaiter une bonne fin de semaine Chère Grimimi ! Gros Bisous gelés !!!! ***

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie ma jolie Nancy. Je t'envoie des bisous chaleureux.
      grim

      Supprimer
  20. Tendres pensées pour toi Sue en espérant que tu n'es pas enfouie sous la neige
    Ici dans mon Sud j'ai de la neige depuis 3 jours et il fait froid, alors j'imagine chez vous

    je t'envoie amitié et messages d'espoir , toujours !
    Bisous de Nanou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Nanou,

      C'est toujours un beau moment quand j'ouvre ma petite fenêtre pour te remercier de ta visite et de tes tendres mots d'amitié et d'espoir.

      Montréal (Québec) n'est pas enterré sous la neige... cette année mais l'hiver n'est pas fini.

      Petits bisous tout doux juste pour toi.
      Sue

      Supprimer
  21. Courage, j´espère que l´esperance reviendra.
    Bisous depuis l´Argentine
    Elisa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Elisa,

      Ce petit billet et les commentaires qui ont suivi ont fait un miracle... Merci pour cet instant de bonheur.

      Petits bisous et gros câlin
      Sue

      Supprimer
  22. Juste un petit coucou, comme ça, pour te dire que je pense à toi!
    Bises d'Ep'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ep`,

      J'aime beaucoup ton coucou, il met du soleil dans ma journée.

      Petits bisous et gros câlin.

      Supprimer
  23. Bonsoir Sue

    Je me suis enfouie dans le sable comme un petit crabe que je suis, je ne suis même pas sorti pour voir ce qui se passe autour. Après plusieurs mois, j'ai commencé une nouvelle vie, seule, mais très entourée, il y a beaucoup d'amour à donner autour de moi, en musique. Tranquillement, j'émerge. Je suis heureuse de revenir et j'aurai beaucoup à vous conter et à vous lire.

    Bises à tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle belle surprise chère Gelisa !

      Après plus d'une année, sans nouvelles, je suis vraiment contente de te lire sur mon blog. Je sais que tu nous réserves de belles surprises et de belles lectures. Au plaisir !

      Doux petits bisous et gros câlins.

      Supprimer

Ne partez pas... sans laisser une trace de votre passage.
MERCI !

Related Posts with Thumbnails