samedi 24 décembre 2011

Le train pour New York et l'émerveillement...

Posted by Picasa
« J'ai full hâte, presque... 27 jours, grim !»  C'est toujours par cette petite phrase que commençaient nos conversations presque quotidiennes depuis que nous avions préparé, le 22 novembre, nos deux calendriers pour le décompte des trente jours qui nous mènerait à notre rêve. Cette petite phrase me donnait des ailes comme les oiseaux qui nourrissent avec tant d'amour, leurs petits oisillons. Puis, les 22 premiers jours ont glissé doucement jusqu'au bord de la dernière semaine.

Mais quelle semaine ! Une semaine où Th, mon petit-fils de onze ans, vivait dans l'attente de ce départ et moi dans l'attente de ses appels qui me rendaient presque euphorique. « Grim, presque 6 jours, j'ai trop hâte...» et comme ça, lentement, on est enfin arrivé à la veille de ce fameux départ. Ce soir-là, dès qu'il a entendu « Allo » il m'a dit d'un ton décidé, « Quelques heures... grim. » avant d'ajouter qu'il arriverait avec son père vers dix-neuf heures. Quand le moment de partir est venu pour mon fils M, que je sentais un peu fébrile, il a serré tendrement dans ses bras son petit gars en lui souhaitant de belles vacances. À mon tour, je l'ai embrassé en le remerciant de tout coeur.

C'était la première fois, que Th quittait ses parents pour plus d'une semaine et tout cela dans la période des fêtes de Noêl. Je réalise à quel point, mon fils et sa femme, en posant ce geste, démontraient tout l'amour  qu'ils ont pour leur petit bonhomme et toute la confiance qu'ils nous accordaient à Normand et moi. Th s'est couché à 21h30, il restait exactement 12 heures avant de quitter la gare en compagnie de Parker, heureux lui aussi de prendre le train pour New York. (ourson de la collection Bombay 2012.)  

Le lendemain matin à 07h00, notre ami Claude stationnait son auto. Tout était prêt et Normand l'attendait avec nos nouvelles valises roulantes... Nous étions Th et moi, installés sur la banquette arrière, contents de prendre la route des vacances... Mais depuis 23h00 la veille, des réparations urgentes avaient obligé la fermeture du tunnel Louis Hypollite Lafontaine. Tout le trafic convergeait vers la rue Notre-Dame ce qui a causé un immense bouchon de circulation. Deux heures plus tard, à 09h05, nous étions arrivés à la gare. Normand a fait la ligne pour prendre nos billets déjà réservés. À 09h25, nous montions enfin dans le train. Nous venions de vivre une expérience stressante mais avec un heureux développement grâce à notre ami Claude, chef pompier à la retraite, qui connaissait toutes les rues et les sens uniques de notre belle ville, j'ai nommé Montréal, Québec.

Depuis notre arrivée, tout est bonheur et joie. On a laissé dans le train les mauvais souvenirs pour préparer notre voyage d'amour et d'émerveillement. Nos yeux et nos coeurs sont de grandes valises, ils seront toujours capables de transporter les plus belles images d'un voyage fabuleux d'une grimimi et son adorable petit-fils Thomas. Merci à toutes les personnes qui ont rendu ce voyage possible... Merci la Vie !

« Comme une rose, un enfant,  c'est â la fois fragile et solide;
ça émerveille et ça étonne ! »
Richard Delisle

Joyeux Noël à tous !
Vous aimerez la suite...

Photo:  Parker, ourson de la collection 2012
Compagnie Bombay pour la  Fondation de l'enfance
Related Posts with Thumbnails