vendredi 7 mai 2010

Blessures...

Les deux cousins, Jo et Th heureux le 01-05-2009

Chère psy... mon ange (6 mai 2010)

Ce soir, je pense à vous.  La radio joue une musique douce et jazée qui me tire parfois de ma lecture "Le journal d'Anaïs Nin".  Je dépose le livre un instant, mes pensées se brouillent, je le reprends. Un titre soudain apparaît entre les lignes "Un ange, une psy" pour mon prochain billet que j'écrirai bientôt sur mon blog.

Vers 18:30, j'ai reçu un appel de Th. En pleurant, il m'annonce qu'il ne viendra pas demain pour mon vendredi heureux avec Jo. J'ai ravalé mes larmes toujours prêtes à éclore... pour lui demander la raison.  Un nouveau prof et ce petit bonhomme de dix ans s'affrontent depuis quelques semaines. Il a reçu, pour avoir trop parlé, une conséquence. Écrire un texte de deux cents mots sur le bingo. Les premiers mots sont lancés par l'enseignant.  « C'est l'histoire d'un petit garçon qui accompagne sa mère au bingo et il s'ennuie...»  Th prétend qu'il ne mérite pas cela et il ajoute « Grim, le bingo... je l'haïe ce prof, je vais lui mettre la tête dans une poubelle et l'envoyer sur un volcan.»

Ses parents lui ont donné une conséquence à la conséquence. Demain, tu n'iras pas chez Grimimi... Mais c'est Th, pour notre vendredi heureux, qui a organisé la fête pour les 11 ans de son cousin Jo. Nous allions à Laval dans un centre d'amusement avec des jeux au laser. On se faisait une fête de voir la tête de Jo, la caméra était déjà sortie. Je lui ai suggéré de remettre ça au mois prochain.  Jo aura onze ans le 14 mai et Th dix ans le 4 juin.  Il était content de cet arrangement mais triste... Il lui restait encore à écrire son texte et à répéter son exposé oral. Vous savez depuis que tout ça est arrivé, il y a en moi quelque chose de brisée. En plus d'avoir les yeux humides, j'ai des doutes qui m'assaillent régulièrement et j'ai perdu cette belle confiance que j'avais avant.  Mais ce soir, je suis fière de moi, d'ailleurs je le suis toujours avec mes petits-enfants.  J'ai simplement dit à Th qu'il devait faire comme les olympiens avant une compétition. «Th. prend ton Ipod, écoute ta plus belle musique pour chasser ta tristesse et tu verras... ça va aller.  Une heure plus tard, il m'appelait. « Grim, j'ai fini.»  On a parlé puis il devait se préparer pour aller au lit. On s'est donné un beau bec chinois et je lui ai dit que je l'aimais...

Tout de suite, j'ai fait la liste pour demain. Décorer la maison, acheter des ballons, préparer un repas de fête avec gâteau et onze bougies parce qu'il aime encore les souffler, et prendre des photos pour mettre dans l'album des deux cousins.  Je venais à peine de terminer ma liste qu'une autre surprise m'attendait.  Vers 20:15, le téléphone a sonné.  Ce n'était pas Th, c'était un appel de Jo « Grand-maman, je n'irai pas demain... mais dimanche à 12:30 à vélo.  Comme d'habitude, je fais comme si cela ne me dérangeait pas. Il ne faut jamais oublier l'intérêt des enfants, c'est ça qui compte. Je réponds « J'ai hâte à dimanche... »  Depuis le début de l'année, il n'est pas venu le 1er janvier et le 2 avril parce que ses parents avaient des sorties en famille.  Je comprends qu'une date parfois ne leur convienne pas mais ils refusent de remettre les journées perdues.  Dimanche, c'est la Fête des Mères... cela m'étonne qu'il puisse venir et je me questionne.

J'écrivais cette lettre lorsque j'ai décidé de la publier pour me libérer et cesser de me questionner. 

N.B.  Th a écouté "Brake your heart" et "You'r Beautifull" 

31 commentaires:

  1. Bonjour, Grimini.
    Oh! oui, tu as bien fait de publier cette lettre . Une blessure partagée, c'est normalement une blessure adoucie...
    Mais tu vas de blessure en blessure..
    Un jour, à travers tes larmes contenues, j'apercevrai un soleil se levant pour toi.
    Que nous partagerons.
    Bon week-end.
    Je t'embrasse bien fort.

    RépondreSupprimer
  2. j espere qu ecrire te soulage un peu,je ne comprends pas sincerement comment on peut faire ca...

    RépondreSupprimer
  3. SUE ma douce SUE comme tu es belle sertie de toute cette gentillesse et cet amour si débordant
    pourquoi n'écrirais-tu pas tout cela dans un recueil pour tes petits enfants et quand ils grandiront,ils sauraient que jamais tu n'as failli que c'était pas ton choix mais juste une affaire de temps et jamais un réglement de compte à leur dépens
    bises

    RépondreSupprimer
  4. Grimimi, je n'écris pas beaucoup ces temps ci, je ne suis pas très bien, mais je te lis...

    Et je t'embrasse, et je te serre fort, fort, fort xoxoxo

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Gimimi,

    De tout coeur avec toi, ne désespère pas. Je suis persuadée, tant pis si je me répète, que tes petits enfants viendront vers toi, d'eux-mêmes. Un enfant n'est pas dupe, il sait où se trouve et qui lui donne l'amour. Comment ne pas aimer une grand-mère ? Ça me paraît impossible ! Ne perds pas espoir.

    Je t’embrasse très fort, en espérant que je ne serai pas seule à lire ce post ! Que tes enfants le liront également.

    Mille douces pensées. Je te serre bien fort contre moi ma douce Sue.

    RépondreSupprimer
  6. Tu as bien fait de la publier,comme ça tu ne seras pas seule àvec ta douleur, parce que nous la partagerons avec toi.Je te souhaite un beau dimanche de fête des mères que tu mérite bien.Bisous.

    RépondreSupprimer
  7. Je découvre ce blog et je ne peux plus m'arrêter...
    Histoires touchantes et émouvantes, réalités qui font mal, grandes joies et grandes peines, vous nous contez la vie à m'en tirer les larmes...
    J'espère que vous serez agréablement surprise Dimanche et en attendant, que vous lâcher à chaud dans ce billet vous a un peu aidé à surmonter la tristesse...
    Je rejoins Lilia pour cette superbe idée, j'aurai aimé que ma Mamie me laisse des écrits...
    Bises...

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Grimimi,
    J'espère que vous passez une belle journée malgré le temps maussade. Et que votre petit-fils à bien passé une partie de la journée avec vous.
    Bonne fête des mères Grim!
    xoxo
    -Jane

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Herbert,
    J'espère que les courtes vacances ont été agréables et chaleureuses dans cette maison de famille acceuillante.
    Tous ces encouragements vont sûrement pousser rapidement les mauvais vents pour nous permettre de partager un radieux soleil.

    Un appel, reçu samedi à 21:00, de mon fils S. m'a annoncé que Jo ne viendrait pas dimanche. Th est venu de 12:00 à 16:00 et son père m'a souhaité Bonne Fête des Mères.
    Un beaume sur des blessures vives.

    Je te remercie de m'avoir offert par ma petite fenêtre ouverte un cadeau en douceur et en chaleur.
    Je t'envoie de doux becs sue-crés.

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Audrey,

    Excuse mon retard... j'étais incapable.
    J'espère que tu as aimé ta journée de la fête des Mères. Devenir mère et maman c'est le plus beau cadeau
    Je sais que pour toi aussi, il y a des blessures profondes, et je t'envoie des pensées sincères et amicales.
    Merci de m'avoir laissé ce cadeau par ma fenêtre ouverte.
    Cent bec sue-crés xxx

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Lilia,

    Docteur Lilia Merci!
    Tu ne guéris pas seulement les corps mais tu soignes aussi les coeurs et les âmes.
    Ta tendresse, tes conseils et ta douce sollicitude me manquaient.
    Quel bonheur dans ce moment de douceur et blessures te t'avoir sur mon chemin.
    Depuis le début de cette saga, mon journal de gratitude s'est transformé en journal intime. Tous les soirs, j'ai noirci des pages et des pages de mots exprimant mes émotions, et mes pensées.
    Je te remercie de ce conseil que je me ferai un plaisir de suivre...

    Hier, mon fils S... m'a appelée pour m'annoncer que Jo ne viendrait pas aujourd'hui (dimanche 12:30). Ce serait trop long à écrire ici, mais cette semaine, je ferai un billet. Je crois qu'il m'a guérie d'un immense chagrin, la perte d'un enfant vivant... en me traitant de folle, en disant qu'un jour je serai comme maman et plus...

    Comment te remercier d'avoir déposé par ma petite fenêtre ouverte, un si précieux cadeau.
    Je te serre tendrement sur mon coeur et te souhaites tout le bonheur que tu mérites.
    Becs sue-crés à volonté...
    Sue

    RépondreSupprimer
  12. Bonsoir Dominique,
    Je te le répète encore... Tu es courageuse et généreuse. Ton opération approche et je peux facilement comprendre ton inquiétude et tes malaises.
    Oublie les autres, pense à toi seulement. Tu reviendras nous donner de tes nouvelles qu'on attendra avec anxiété.
    Les enfants étaient tous là aujourd'hui pour ce beau jour de la fête des Mères en famille. Même le p'tit dernier... ton bébé que tu as serré près de ton coeur pour garder un peu de son énergie.
    Merci pour ce cadeau laissé doucement sur le rebord de ma fenêtre ouverte.
    Becs sue-crés xx

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Do,
    Je te remercie de continuer à venir ici laisser des mots remplis de tendresse, d'encouragements et d'espoir.
    Tu sais Dominique, les gens malheureusement, n'ont pas tous cette douceur et cette compassion pour leur prochain, même pour leur mère...

    J'ai eu le bonheur d'entendre de la bouche de M... un sincère
    "Bonne Fête des Mères" et Th est venu aujourd'hui même si Jo ne venait pas. Un geste plein de sensibilité qui a ensoleillé ma journée.

    On ne réalise pas toujours que cette petite fenêtre ouverte laisse passer les plus beaux mots du coeur pour me consoler. Sincèrement Merci!
    Quand il y aura du soleil, regarde vers le ciel! Je t'enverrai des becs sue-crés en quantité xxx
    Sue

    RépondreSupprimer
  14. Bonsoir Solange,
    Partager ma douleur a permis d'adoucir cette blessure comme l'a dit Herbert, notre poète qu'on aime et respecte, de recevoir des petit mots remplis de sous-entendus, des conseils d'une femme médecin respectée et qu'on adore lire, d'une jeune femme généreuse qui prend le temps d'encourager en sachant qu'elle doit être bientôt opérée, d'un âme sensible qui espère que mes fils liront ce billet et qui n'a jamais douté, et toi Solange, qui accepte volontiers de partager ma peine.
    Ensemble, par ma petite fenêtre laissée ouverte,vous m'avez aidé à calfeutré ma douleur.
    Un immense Merci accompagné de mille becs sue-crés. Sue

    RépondreSupprimer
  15. Bonsoir Féepoussière,
    Je te souhaite la bienvenue et te remercie d'avoir accroché ta jolie photo dans mon cadre de lecteurs fidèles.
    Une toute jeune maman chez grimimi cela me touche vraiment.
    Je suis très peinée pour mon petit-fils Jo et je ne sais pas ce qui va lui arriver mais la présence de Th et les mots de son père m'ont apaisée.
    Tu m'as offert une photo et un cadeau de tes mots par ma petite fenêtre ouverte. J'espère te revoir...
    Becs sue-crés Xx

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir Jane,
    J'adore ton Grim! C'est Mève qui me parle... tu le sais.

    La température ne m'a pas dérangée mais Jo n'est pas venu et cela me dérange. Pauvre petit bonhomme de 11 ans pris dans un tourbillon de folies d'adultes immatures.
    Merci à cette petite fenêtre de faire entrer dans mon coeur tes doux mots. Je te laisse des becs sue-crés et des cornets chocolat/ fraises pour toi et J. Xx
    Ta Grim te serre tendrement sur son coeur.

    RépondreSupprimer
  17. À TOUTES LES MAMANS...

    JE VOUS SOUHAITE QUE DEMAIN SOIT AUSSI BEAU QU'AUJOURD'HUI.

    Gimimi Sue xx

    RépondreSupprimer
  18. Ma chère Grimini

    Me revoilà, tardivement certes, mais comme promis

    seulement moi la Maminou heureuse, je crois que çà me fait si mal à présent que je te connais un peu mieux, de voir ce que tu vis avec tes pettis trésors...alors que moi je suis si gâtée, je me sens pas bien en te lisant

    après avoir bcp livré de moi avec Clara et l'horreur de mes années passées, je me refait un moral fort et enfin serein et jstement il m'est conseillé de me protéger...mais çà ne veut pas dire fuir,

    alors aujourd'hui je prend le temps de te relire, m^me avec mon coeur serré

    je te l'ai dit , les années passent et un jour ils pourront venir quand ils veulent sans autorisation et te montrer comme ils t'aiment...et tu auras encore tant à partager et leur offrir

    NE JAMAIS SE DECOURAGER

    je t'embrasse avec tendresse et je continue la lecture

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Nanou,
    Je te remercie de ton passage.
    Je suis vraiment heureuse de savoir que tu profites des plaisirs que t'offre une vie normale entourée de tes enfants et petits-enfants.
    Tu as bien raison, les enfants vieillissent et dans quelques années cela sera une histoire du passé...
    J'avais promis à Jo que si ses parents ne respectaient pas le jugement j'irais voir un avocat pour préparer une requête en outrage au tribunal. Est-ce que je peux me soustraire à cette promesse faite à mon petit-fils.
    Je suis incapable de me désister de cet engagement.
    J'attendrai le mois prochain et s'il ne vient pas, j'aviserai.

    Une petite fenêtre ouverte a laissé entrer des mots et de la tendresse en cadeau. Merci!
    Je t'envoie des becs sue-crés pour te remercier.
    Amitié, Sue

    RépondreSupprimer
  20. tu as un beau courage je t'envoie plein de tendresse et te soutient pleinement

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Nanou,
    Je te remercie vraiment. Je ne sais pas si j'ai du courage mais je sais que je les aime et que je respecterai toujours leurs choix et ma parole...
    Par ma petite fenêtre ouverte est entré un petit cadeau.
    Becs sue-crés xx

    RépondreSupprimer
  22. Je suis désolée que votre petit fils ne soit pas venues :(

    Bonne fête des mères tout d'même et en retard :/
    xoxo
    -Jane

    RépondreSupprimer
  23. Chère Grimmimi,
    désolée du retard à te lire mais je préfère prendre le temps car tu le mérites.Ça prend beaucoup de résilience pour pouvoir passer à travers ce que tu vis, j'ai énormément de respect pour toi et je crois que tu es un exemple de courage pour tous, voilà...
    Souviens-toi toujours du si grand pouvoir de l'amour...
    Je t'aime beaucoup

    Nanoulaterre xxx

    RépondreSupprimer
  24. j'avais ce besoin de venir t'apporter mon amical soutien, des pensées chaleureuses de MAMINOU

    RépondreSupprimer
  25. Garde bien l'espoir qui fait vivre ma Grimimi et ne baisse jamais les bras !
    Je dois partir... ce fut un réel plaisir de te connaître et de te lire.
    Je te souhaite, de tout mon coeur, de revoir un jour la lumière au bout du tunnel ! (Pour ma part, je suis certaine que tu la reverras)
    Mille becs sucrés à l'érable du Québec ! xxxx

    RépondreSupprimer
  26. Bonsoir Jane,
    Merci de ton gentil message laissé en cadeau par ma fenêtre ouverte.
    Becs sue-crés pour toi et J. Xx

    RépondreSupprimer
  27. Nanou,
    Je réponds enfin... Je me suis réfugiée dans la lecture, la marche et tout ce qui pouvait m'apporter la sérénité. Je me sens beaucoup mieux et mes émotions reprennent vie.
    Je te remercie de m'avoir laissé en cadeau par ma petite fenêtre ouverte des mots de sollicitude très appréciés.
    Tendresse xxx Sue

    RépondreSupprimer
  28. Maminou,
    Par ma petite fenêtre ouverte, tu as déposé tendrement ton soutien. Je te remercie d'être là.
    Tendresse xxx
    Sue

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour Dominique- L,
    Une belle et triste surprise à la fois. Comment te remercier d'avoir pris le temps qui te manque pour m'écrire ces quelques phrases si précieuses, toujours remplies de douceur et d'espoir.
    Tous les matins, j'ouvre mon ordi... et je referme. Tous les soirs, je refais les mêmes gestes mais ce soir en voyant ton nom j'ai senti la vie couler dans mes veines et c'est les larmes aux yeux que j'ai lu tes mots.
    Un jour, tu m'as écrit que l'amitié était précieuse mais elle me fait tellement peur... Ce soir, sans elle, je serais encore perdue dans mes silences.
    J'ai lu tes derniers billets avant de te répondre et ce bel hommage rendu à cette grande dame qui devait être ta grand-maman, m'a touchée et bouleversée. Puis, ce lien qui vous unit ta fille Ludivine et toi, est vraiment quelque chose d'extraordinaire et de merveilleux.
    Merci de tout coeur d'avoir accroché ta jolie photo dans mon cadre d'amies fidèles. Tous les jours, j'aurai une pensée pour toi. Tu n'as pas qu'effleuré ma vie, tu l'as traversée et marquée et pour cela je t'en serai éternellement reconnaissante.
    C'est difficile d'imaginer que je ne te lirai plus... chez toi ou ici.
    de Jacques Brel:
    « Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir,
    Et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns.
    Je vous souhaite d'aimer ce qu'il faut aimer,
    Et d'oublier ce qu'il faut oublier.
    Je vous souhaite des passions.
    Je vous souhaite des silences.
    Je vous souhaite des chants d'oiseaux au réveil,
    Et des rires d'enfants.
    Je vous souhaite de résister à l'enlisement, à l'indifférence, aux vertus négatives de notre époque.
    Je vous souhaite surtout d'être vous.»

    Je t'embrasse tendrement comme j'embrasserais Mève xxx.
    Amitié et affection,
    Sue

    Envoyé à Dominique par courriel le 21 mai 01:45

    RépondreSupprimer
  30. "Ses parents lui ont donné une conséquence à la conséquence. Demain, tu n'iras pas chez Grimimi..."

    ben oui comme par hasard ses parents l'ont puni sur une punition, mais en fait c'est toi qu'ils ont puni grrrr.

    Tu sais quoi grimimi je vais être vulgaire (alors ferme tes yeux) QU'ILS AILLENT CHIER CES PARENTS INDIGNES QUI NE SAVENT PAS QUE LES GRAND-PARENTS C'EST UNE RICHESSE "

    J'ai eu une belle relation avec mes deux grand-mères ♥♥ malheureusement ce ne fut pas donné à mes enfants (mais mon beau-père fait de son mieux). Je souhaite pour tous les enfants du monde de vivre une belle relation avec leur papi et mami♥

    RépondreSupprimer
  31. Bonsoir Éléonore,
    Tu sais que pendant deux années complètes, du 25 décembre 2006 au 1er janvier 2009, c'est-à-dire 738 jours exactement, je n'ai eu aucun contact avec mon petit-fils Th. Il avait 6 ans 1/2. Mon fils venait seul chez moi, puis un jour, je lui ai demandé : «Qu'est-ce qui ne va pas? Ça fait trois mois que je n'ai pas vu Th.» Il n'est jamais revenu...

    Depuis nos retrouvailles le 1er janvier 2009, ce petit bonhomme qui aura 10 ans le 4 juin, m'appelle dès qu'il y a quelque chose. Une histoire drôle, une vidéo sur YouTube, une partie de hockey ou de soccer, ses résultats scolaires, ses peines, ses joies. On parle au téléphone de 30 à 45 minutes comme on le faisait avant cet éloignement.

    Je rencontre ses parents à l'aréna, je salue mon fils, je ne regarde pas sa mère Li... Je suis incapable d'oublier et de pardonner à cette femme que je traitais comme ma fille.

    J'ai deux fils, S... a parti le bal en oct. 2005 avec sa femme au sujet de ma petite-fille Mève. M..., son frère désaprouvait son geste et a arrêté de le fréquenter. Mais quinze mois plus tard, lui et sa femmme ont fait la même chose pour Th.
    Comment comprendre leur comportement... Une grand-maman aime ses petits-enfants et les parents les éloignent d'elle. Pourquoi? Elles sont jalouses, possessives, contrôlantes...

    Cette punition que sa mère lui a donné, l'a blessé et il en a souffert. Quand il m'appelle plus souvent, je sais, qu'il a de la peine. Sa mère n'aime pas nous voir ensemble, elle essaie de l'éloigner en invitant des amis, mais il revient toujours.
    Elle ne sera plus capable de faire ce qu'elle a fait quand il était plus jeune. C'est triste pour les enfants...
    Merci de m'avoir offert, par ma petite fenêtre ouverte, un cadeau de tes mots.
    Becs sue-crés xxx

    RépondreSupprimer

Ne partez pas... sans laisser une trace de votre passage.
MERCI !

Related Posts with Thumbnails