samedi 6 février 2010

Pour tous les enfants du monde...

Photo prise au Réveillon de Noël 2002 chez Grimimi Sue

Les voici, les deux cousins, Jo 3 ans 1/2 et Th 2 ans 1/2, Ils s'étaient empressés d'enfiler leur nouveau pyjama de Spiderman, qu'ils avaient trouvé dans leur gros sac comme à chaque année depuis leur naissance. C'est cette belle photo que j'utiliserez pour tous les "Vendredi Heureux" de cette nouvelle année.

On ne s'était pas vu depuis le 28 décembre dernier lorsqu'on avait fêté Noël, trois jours passés. Ses parents n'avaient pas voulu qu'il vienne à notre premier "Vendredi Heureux 2010". Je comprenais, car c'était le Jour de l'An et qu'il y avait sûrement des fêtes organisées chez ses grands-parents maternels. Mais pourquoi refuser de changer pour une autre journée. Aujourd'hui, j'avais hâte de le voir, de lui donner son bec chinois et de passer ensemble une autre belle soirée de 16h00 à 21h30.

À 16h00, il est sorti avec un beau sourire, a descendu les quelques marches et là je suis sortie pour l'accueillir. Il s'est installé sur le siège arrière, a attaché sa ceinture, et a dit: « Th est pas là? » Non! Il joue dans un Tournoi de hockey ce soir à 17h00. Veux-tu aller le voir jouer ou si tu préfères rentrer? J'aime mieux aller chez vous... et doucement, on a décolé.
La semaine passée quand Th est venu, il a téléchargé un nouveau jeu pour l'ordinateur. Jeudi, il m'a dit :
« Grim, tu diras à Jo, s'il ne vient pas au hockey, qu'il y a un nouveau jeu. J'suis sûr qu'il va aimer ça.» Il le connaît très bien son cousin, parce qu'il s'est installé à l'ordinateur et a joué avec ce jeu jusqu'à l'heure du souper. Quand il s'est retiré de table, il m'a dit : « Comme d'habitude c'était déliciiiieux. Merci! »

Il est retourné joué sur l'ordi, Normand écoutait la télé à ses côtés et moi je nettoyais la cuisine. S'il est seul, il ne parle pas beaucoup, il est vraiment concentré sur son jeu. Par contre, lorsqu'il est avec Th je les entend rire et blaguer ensemble et cela me rend si heureuse. Si on lui pose une question, il réfléchit avant de répondre. Il ne peut pas parler de chez lui et je sens parfois un embarras même si on ne parle jamais de ses parents. Les seules questions que je lui pose sont « Comment va Mève? Bien. Est-ce qu'elle aime sa nouvelle école? Oui.. Et ça s'arrête là.

La dernière fois qu'il est venu, je lui avais demandé de poser une question à son père. Je veux lui ouvrir un compte bancaire et il me manque un renseignement. Ce soir, je lui demande s'il avait pensé poser la question. Il a hésité et dit « j'ai oublié. » Jo, tu as oublié ou tu aimes mieux ne pas demander? « J'aime mieux pas demander. » Jo, si je te demande quelque chose tu as le droit de ne pas vouloir, tu dois simplement me le dire, d'accord? Oui! C'est la même chose pour moi si tu me demandes quelque chose et que je ne peux pas. On s'entend sur ça mon beau Jo.

Comme on ne doit jamais être en retard, vers 21h20, je lui dit de m'avertir quand il serait 21h25. Je lui ai demandé la même question une deuxième fois. Sa réponse 21h27. Vite Jo, tu sais qu'on ne doit pas être en retard... Son manteau et ses bottes l'attendaient. Vite, vite, vite! On prend l'ascenseur pour se rendre au rez-de-chaussée. Nous étions devant sa porte à 21h33. Je suis sortie avec lui, j'ai pris son visage entre mes deux mains et nous avons frotté nos deux nez, c'était un beau bec chinois. Je lui ai dit: « Je t'aime Jo, il a répondu « moi aussi ». À la prochaine!

Au début, il me demandait s'il pouvait venir encore un autre vendredi et de lui écrire la date sur un papier. Je répondais « Tu peux venir quand tu veux, appelle-moi, j'irai te chercher si tes parents veulent. » Il n'est jamais venu... Ce soir, il voulait rester encore, il aimerait venir plus souvent et il voudrait coucher comme il le faisait avant. Il s'en souvient et moi aussi. Comment expliquer, à un garçon qui aura bientôt onze ans, que ses parents sont dans l'erreur... Je dois me taire pour son bien. J'ai beaucoup de peine et j'en ai encore plus pour mes deux petits-enfants. Comment seront-ils à l'adolescence et plus tard...

Blessures d'enfance
On ne sait pas toujours à quel point les enfants
Gardent de leurs blessures le souvenir longtemps
Ni comme on a raison d'aider à s'épanouir
Cette fleur dans leur âme qui commence à s'ouvrir

Moi qui rêvais d'amour de musique et d'espoir
Je m'endormais cerné de frayeur dans le noir
Certain que tous les rêves étaient sans lendemain
Je m'éveillais toujours le vide entre les mains

Chacun vivait pour lui dans sa tête en silence
Et je chantais mon âme en pleine indifférence
Encombré de mes joies troublé de mes envies
Faisant semblant de rien pour que l'on m'aime aussi

L'été on m'envoyait sur le bord de la mer
Ou au fond du Jura profiter du grand air
Écrire à mes parents que je m'amusais bien
Et m'endormir tout seul blotti dans mon chagrin

J'essayais de grandir, de m'envoler peut-être
Pour cueillir des étoiles à ceux qui m'ont vu naître
J'ai longtemps attendu ce geste ou ce regard
Qui n'est jamais venu, ou qui viendra trop tard

Puis mon frère est parti pour un lycée banal
En pension pour trois ans parce qu'on s'entendait mal
J'avais cherché sans cesse à croiser son chemin
Sans jamais parvenir à rencontrer sa main

Tous mes élans d'amour brisés dans la coquille
J'essayais de renaître en regardant les filles
Aimer c'était malsain pervers ou malséant
Pourtant c'était si doux si tendre et si troublant

Aujourd'hui j'ai grandi mais le silence est là
Menaçant, qui revient, qui tourne autour de moi
Je sais que mon destin, c'est d'être heureux ailleurs
Et c'est vers l'avenir, que j'ai ouvert mon coeur

Mais j'ai toujours gardé de ces années perdues
Le sentiment profond de n'avoir pas vécu
L'impression de sentir mon coeur battre à l'envers
Et la peur brusquement d'aimer à découvert

On ne sait pas toujours à quel point les enfants
Gardent de leurs blessures un souvenir cuisant
Ni le temps qu'il faudra pour apprendre à guérir
Alors qu'il suffisait peut-être d'un sourire

Moi qui rêvais d'amour de musique et d'espoir
J'ai attendu en vain ce geste ou ce regard
Mais quand un enfant pleure ou qu'il a du chagrin
Je crois savoir un peu ce dont il a besoin.

Blessures d'enfance
par Yves Duteil

27 commentaires:

  1. *** Coucou Grimimi ! :o) ***

    En voilà une jolie photo de tes petits-fils déguisés en Spiderman ! C'est bien là la photo du B.O.N.H.E.U.R !!!!
    Tu as fait un beau récit du temps que tu passes avec Jo et Th ... des heures et des minutes précieuses qui vous réunissent ...
    La chanson d'Yves Duteil est explicite et tu as raison ... on ne sait pas toujours le mal que l'on peut faire à un enfant ! Pourquoi les parents règlent leurs comptes par le biais des enfants ??? ça fait mal, très mal pour ces petits.
    Quand on sait que l'enfance est la base, les fondations d'une vie entière ! On devrait être deux fois plus vigilants !
    Oui, ça je suis certaine que les parents de tes petits-enfants le savent mais ils ne veulent certainement pas l'entendre. Ils vivent "leur vie" avant de considérer les sentiments et la complicité qui vous unissent toi et tes petits-enfants.

    Je t'embrasse et je respecte profondément le lien grands-parents/petits-enfants, je suis avec toi par la pensée Grimimi !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, mon amie du club des mamies!

    Au risque de me répéter, je pense à toi très très souvent
    depuis que mon adorable petit-fils est né
    et de tout cœur, vraiment,
    je souhaite que tu puisses bien vite être heureuse dans ta vie de grand-maman.
    Depuis la naissance de mon petit-fils, je découvre que beaucoup de grand-parents sont privés de leurs petits-enfants ou, inversement, que certains grands-parents refusent d'être des grands-parents...
    Quel gâchis de temps, de sentiments, de tendresse, de mots doux! Quel gâchis de tout!

    Toujours près de toi en pensées épaminées!

    RépondreSupprimer
  3. Chère Grimimi,

    Tu sais, quand les parents sont trop controlants, les ados se rebellent encore plus. Il approche ce jour où tes petits-enfants vont envoyer promener leurs parents et passer te voir quand bon leur semble. Il approche le jour où ils vont confronter leurs parents pour savoir ce qui motive réellement leur comportement. Un jour les coeurs vont se vider, les pendules seront remises à l'heure. Il faut faire confiance aux jeunes, ils sont capables de jugement et de libre-arbitre. Et quand un adulte essaie de les manipuler, généralement ils finissent par le réaliser et deviennent alors très fâchés... Un jour, les parents de tes petits-enfants se feront remettre leurs actes en plein visage. La vie s'en chargera. Sans que tu n'aies fait quoi que ce soit dans ce sens. Tu te contentes de nourir la relation que tu as avec tes petits-enfants, je crois que c'est la meilleure chose. Bâtir sur du positif, car c'est ce qu'il restera de toutes ces années. Le négatif s'autodétruira ;-)Courage...

    RépondreSupprimer
  4. Bonour Nancy,

    On voit que les cousins sont complices depuis toujours et moi j'aime bien les voir ensemble.
    Mes deux fils ne se fréquentent plus depuis 2006 (leurs conjointes sont bien contentes) alors Th vient aux "Vendredi Heureux" de Jo une fois par mois.
    Je pense qu'une partie du problème vient de la jalousie et du contrôle des mères...

    Comme tu le dis si bien, le lien grands-parents/petits-enfants devrait toujours être tissé serré pour le bonheur de tous.(sauf s'il y a motifs graves évidemment)

    Merci de m'avoir laissé un si beau cadeau. Je t'embrasse sur les deux joues et te donne un beau bec chinois Xx

    RépondreSupprimer
  5. Douce mamie Epamin',

    Comment vont petit loulou et maman?
    Becs chinois pour eux Xx.

    Tu soulèves un point très important. Il y a aussi les grands-mamans complètement désintéressées par leur rôle prétextant qu'elles ont élevé leurs enfants...
    C'est une blessure profonde pour les enfants de cette race de grands-mères.

    Déposé un si joli cadeau par ma fenêtre ouverte m'a comblée de bonheur.
    Becs chinois pour toi. xx

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Emgee,

    « les ados se rebellent encore plus ». Cette petite phrase me torture souvent. J'ai peur pour Mève, laissée à cette mère vorace.

    Mève était forte mais tellement sensible à la fois...c'était facile de la brisée. Tu m'as démontré que je dois lui faire confiance et qu'un jour elle voudra savoir.

    Je te remercie pour avoir déposé un cadeau plein de sagesse par ma fenêtre ouverte.
    Becs chinois XX

    RépondreSupprimer
  7. Bref, y a que toi qui fasse le lien dans cette famille. Que dis-je « que »!!! Il y a TOI, qui tisse les liens et de bonheurs dans cette famille. Que dis-je TOI? TOI et tes petits complices...

    Bises de chatte (Pourquoi cette société pourrie et sexiste donne toujours des connotations sexuelles à ce mot au féminin... Oui, je sais pourquoi. Bref...)

    Charmant comme tout le 21 h 27.

    Zed

    RépondreSupprimer
  8. Ce sont deux beaux petits garçons qui ont l'air bien heureux. Je ne connaissais pas ces paroles d'Yves Duteil, elles correspondent bien à ce que tes petits-enfants pourraient dire un jour.Ces femmes ne se rendent pas compte de tout le mal qu'elles font.

    RépondreSupprimer
  9. À toi Zed,

    Pleine de tendresse malgré tes révoltes...

    Tes mots coulent en moi, je les relis les coudes appuyés sur mon bureau, je fixe l'écran, je savoure, c'est devenu un murmure, je ferme les yeux et je déguste.

    Pour avoir choisi les mots du coeur, les avoir déposés sur le bord de ma fenêtre ouverte, je te dis MERCI!
    Becs chinois xx

    RépondreSupprimer
  10. Solange,

    J'espère de tout coeur que mes deux petits-fils seront immunisés contre la haine et la rancune ce qui les blesseraient davantage.
    Mon plus grand souhait est de les voir s'épanouir et devenir des preux, des guerriers, des vrais hommes...

    Merci Solange pour ce cadeau déposé par une fenêtre ouverte.

    RépondreSupprimer
  11. *** Un énorme BISOU pour toi Grimimi !!!!! Bon dimanche à toi et aux tiens ! :o) Bien amicalement ...***

    RépondreSupprimer
  12. Quel atmosphère... cela doit tellement enlevé du cachet à vos vendredi heureux avec tous ces non-dits autant de votre part que de la leurs et les petits-enfants prit entre tout ça... déchirant.
    Mais votre petit Jo semble attachant et réfléchit :)
    Bonne journée chère Sue!
    xoxo

    RépondreSupprimer
  13. Nancy,
    Merci de laisser ce gentil mot en passant.
    Bon dimanche... et becs chinois xxx

    RépondreSupprimer
  14. Jane,
    Par chance qu'il adore l'ordi. D'autant plus que chez lui ça leur est interdit... pour éviter les chicanes d'enfants. (10 et 12 ans)
    Mève se plaignait qu'à l'école elle avait du retard à l'ordi.
    J'avais demandé à son père pourquoi les enfants ne jouaient pas sur l'ordi surtout que maintenant c'est important pour leurs études... la réponse: « l'ordi n'est pas assez puissant, il plante...»
    Lors de nos retrouvailles, j'avais proposé aux enfants d'écrire à chaque rencontre, dans un cahier, une histoire à quatre mains sans queue ni tête... On riait tellement à la lecture de cette histoire à quatre qui n'avait pas de sens mais où on voyait l'imaginaire se développer.

    S. leur père. quand il m'a annoncé que Mève ne voulait plus venir, m'a dit : « elle trouve ça trop plates tes histoires...»
    Je savais que c'était faux. Elle avait fait la première page du cahier et n'oubliait jamais de le sortir.
    Après 4 rencontres seulement, ils avaient réussi... elle ne viendrait plus et Jo n'a plus voulu écrire.
    Interdit par les parents?
    Peut-être... À l'ordi, il ne parle pas, il n'y a aucun danger.

    Je sais qu'il est heureux quand il vient à nos vendredis heureux.
    Je le laisse décider de son temps, je m'assoie près de lui, je l'encourage et le félicite.
    Pour le moment, c'est l'essentiel.
    Plus tard, on rira de tout cela.

    Ton commentaire, laissé par ma fenêtre ouverte, a suscité une longue reflexion. MERCI!
    Becs chinois pour toi et J. Xx

    RépondreSupprimer
  15. Au moins il a la chance d'avoir une grand-mère qui mets son bien-être à lui avant le sien. Je t'admire ma Sue, je t'admire énormément :)
    xoxo
    -Jane

    RépondreSupprimer
  16. Bonsoir Grimimi,

    Très jolie photo avec un texte qui apostrophe. Yves Duteil a très bien résumé, dans sa chanson les blessures de l'enfance qu'on soigne, mais dont les cicatrices sont indélébiles.

    Merci à toi Grimimi.

    Je t'embrasse très fort et je t'envoie un bouquet de douces pensées. Do

    RépondreSupprimer
  17. Jane,
    Tu es revenue et je suis contente. Tu es jeune, tellement ouverte et intelligente.
    J'aime beaucoup les gens que se questionnent ou qui questionnent.

    Deux beaux cadeaux de toi, Merci!
    Becs chinois Xx

    RépondreSupprimer
  18. Bonsoir Do,
    Je vois déja des cicatrices...
    Un p'tit gars de bientôt 11 ans, intelligent, qu'on bâillonne c'est vraiment cruel et triste.

    Comment peut-il développer sa critique, son estime de soi et sa confiance...

    Je te remercie pour avoir déposé ce cadeau plein de douces pensées.
    Becs chinois Xx

    RépondreSupprimer
  19. *** Je te souhaite que cette journée soit comme la chanson de Claude François "Le lundi au soleil" !!!!! :o)
    GROSSES BISES à toi Grimimi et merci pour tes gentils coms chez moi ! :o) ***

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Sue

    j'avais bien compris ta venue chez moi et je sais ce que tu penses être venue chercher....

    Comme cela m'arrive très souvent il ne m'est pas aisé de m'introduire sur des blogs et pourtant je te lis depuis un moment par ci par là...mais c'est chez Lilia (rencontre très importante pour elle et moi) que j'ai percé ton "mal"
    tu sais , avant d'être la Maminou que je suis, j'ai dû me battre une vie entière pour atteindre la lumière...
    Les blessures d'enfants je connais , mais je n'ai jamais renoncé à atteindre la sérénité...et elle arrive grâce à mes petits...
    alors oui je comprend...mais il faut si tu le permet...que je revienne lire chez toi...pour apprendre qui tu es ...

    amicalement...une voix amie!!!


    c'est quoi ce club des mamies ??? je revendique d'être grand-mère de six pettis...la seule grand-mère, les autres étant parties trop tôt

    un rôle très important pour moi, pour eux...de tisser des liens très forts...

    RépondreSupprimer
  21. Ma chère Sue,
    Ton billet est si triste, combien je comprends ton petit Jo. Je sais qu'il y a dans le coeur d'un enfant des silences qu'il doit garder pour lui pour ne pas voir s'écrouler des moments de bonheur, il y a aussi la peur que se brise une entente parce qu'au fond, il sait malgré son petit âge qu'il ne peut pas dire ce qu'il garde en lui pour ne pas rendre triste ses parents qu'il aime ainsi que sa grand-mère. Il est contraint de réfléchir en adulte. Il doit t'aimer très fort Sue.
    Tu dois les aimer très fort Sue, c'est aussi la raison de ta mélancolie.

    Je t'embrasse très fort,
    Siyah

    RépondreSupprimer
  22. Bonsoir Nancy,

    Le soleil était directement dans le condo ce matin. À 07h45, il illuminait toutes les pièces en plus de lancer des rayons de bonheur. Th s'était invité pour ce lundi de congé pédagogique.
    Tes souhaits se réalisent. Merci!
    Becs chinois Xx

    RépondreSupprimer
  23. Bonsoir Maminou,

    Tu as déposé un si beau cadeau par une petite fenêtre ouverte. MERCI!

    Je te laisse lire pour apprendre à me connaître et la discussion se poursuivra sûrement.

    P.S. Gardes ton bonheur! Tu n'aimerais pas être dans notre Club des Mamies. Comme moi, elles n'ont presque plus, ou n'ont aucun contact avec leurs petits-enfants. Becs chinois Xx
    Sue

    RépondreSupprimer
  24. Bonsoir Siyah,

    Jo est un petit garçon intelligent et attachant quel dommage...
    Depuis un an, Th vient et je trouve que son contact a un effet très positif sur lui.
    Th est tellement vif, drôle, comique, ouvert, allumé et passionné, tout l'intéresse, il n'arrête pas alors il entraine Jo dans son sillage.

    S. mon fils, le père de Jo, le traitait de tête de noeuds, de bourrique, de mongol... quand celui-ci était petit.
    Une fois, je lui avait dit : « ne lui dit pas ça S. - Il sait même pas ce que ça veut dire - Mais il sait que tu ne lui a pas dit qu'il était gentil...» Il faisait des crises terribles qui m'arrachaient le coeur puis quand je l'amenais à la maison avec Mève, il était un autre enfant. Je ne peux pas faire beaucoup dans 5 heures 30 minutes par mois...mais je sais qu'on en retire tous les deux un grand bonheur.
    Oui, ils sont très beaux, de vrais coeurs...

    Pour avoir déposé ce beau cadeau par ma fenêtre ouverte, je te dis Merci et te donne un beau bec chinois Xx

    RépondreSupprimer
  25. Chere Grimimi,

    Comment pourrais-je passer si près de ta chaleureuse demeure sans m'arrêter pour le plaisir de te dire bonjour ou bonsoir, de lire tes mots de les écouter me parler, de te dire passe une douce nuit Grimimi et de te faire de doux becs chinois. xx ;-)

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour Do,

    Tu a déposé un cadeau apprécié par ma petite fenêtre ouverte. Malheureusement, depuis une semaine, certains messages ne rentrent plus dans ma boîte gmail.

    Je viens de vérifier les messages plus anciens et je découvre le tien.

    Je te remercie de tes passages et de tes petits cadeaux d'amitié...
    C'est une grande source de réconfort.
    Becs chinois xx Sue

    RépondreSupprimer

Ne partez pas... sans laisser une trace de votre passage.
MERCI !

Related Posts with Thumbnails