dimanche 22 novembre 2009

*Chimidunchik*


doudouplanet.com  (Disney Tigrou)

«La dernière des libertés humaines
consiste à décider de sa conduite,
quelles que soient les circonstances»
Victor Frankl

L'ancien terme pour dire bagage était "chimidunchik"  Les êtres ont un fardeau à porter.  Une chose très lourde qui provient de notre passé comme un bagage hérité de l'enfance ou si nous avons eu une enfance heureuse, ce peut être un bagage amassé au long du chemin de la vie.  Tout le monde a un fardeau à porter et personne ne peut le porter à notre place.  C'est notre propre "chimidunchik".

Lorsqu'on choisit d'apprendre et de grandir, malgré le fardeau du monde, on vit pour la vérité profonde qui se cache dans les replis douloureux de la situation et pour les leçons de notre âme empaquetées dans notre "chimidunchik".  Ici commence la terreur, ici commence les miracles.

Les épreuves font naturellement partie de la vie humaine.  Écouter l'âme consiste à cesser de combattre la vie et à cesser de résister lorsque les choses s'écroulent : lorsqu'elles ne vont pas comme nous le voulons, lorsque nous sommes malades, lorsque nous sommes trahis, injustement traités ou incompris.  Écouter l'âme consiste aussi à ralentir, à ressentir les choses profondément, à voir clairement qui nous sommes, à accepter l'inconfort et l'incertitude puis à attendre...

On connaît peut-être certaines vérités sur nous-même mais on préfére néanmoins protéger le poulailler.  C'est lorsque nous laisserons le renard voler les oeufs que nous découvrirons la vérité sur la personne que nous sommes vraiment.
On verra finalement combien on idolâtrait les autres pour éviter d'assumer notre propre pouvoir, de prendre position, d'atteindre notre soi le plus noble et le plus radieux.


«Je sais seulement que j'ai changé de façon irrémédiable.» 

"Le big-bang intérieur"  Quand les épreuves guérissent l'âme
Elizabeth Lesser

18 commentaires:

  1. Jane,

    Ce p'tit mot est si gentil. Merci!

    RépondreSupprimer
  2. "Chimidunchik" me fait penser au mot "inukshuk"...Cela n'a pas grand chose à voir, mais ces deux mots me plaisent par leurs sonorités...

    Tu as tout à fait raison, Grimimi, et lorsque l'on parvient à savoir qui on est vraiment, ce que l'on vaut sans aucun fard et ce qui nous manque pour être quelqu'un de meilleur, alors on peut entrer dans le cercle des sages... donc celui des grands-parents...

    Souvent avec toi par la pensée, vraiment...

    RépondreSupprimer
  3. Ma très chère Grimimi, Si tu savais à quel point ce billet tombe à point ! Du baumne pour l'âme...Merci.

    RépondreSupprimer
  4. P.S. Tu iras voir ton courriel ;-)

    RépondreSupprimer
  5. Epamin'

    C'est toujours tellement joli ce que tu écris. Tu n'es pas encore grand-maman mais combien tu es Sage...

    Décembre t'emportera un petit-fils qui sera bercé pour toujours par l'amour de sa grand-maman.

    Oui "inukshuk" a une belle sonorité et un très beau symbole.

    Tes pensées m'envoient des signes d'amitiées. Merci!

    RépondreSupprimer
  6. Belle lionne,

    Tout le monde a son bagage à porter et un jour ou l'autre on commence, parce qu'on n'a pas le choix, à vider ce sac pour retrouver la sérénité.

    Tendresses et câins
    Grimimi
    xox

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ce texte que j'entends relire encore et encore.
    C'est le travail de toute une vie dont il s'agit!

    RépondreSupprimer
  8. C'est vrai! Il faut toujours se rappeler qu'il n'y a personne sur terre qui n'ait désiré retourner dormir plutôt que faire de gros changemnts.

    Merci d'être passée par ici...

    RépondreSupprimer
  9. bien dit tu as raison
    Passe un bon lundi bye bye

    RépondreSupprimer
  10. Grimimi,
    tes billets sont de plus en plus touchants. Ils ont une telle grandeur d'âme tu sais. Comme c'est étrange, j'ai déposé justement ce matin un petit renard pour Éléonore. Vas le voir. Comme les hasards me comblent...

    Tendresses Grimmimi xxx

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour France,

    C'est une réalite de la vie.

    Merci d'être passée.

    RépondreSupprimer
  12. oui se décharger des méandres de notre passé surtout l'enfance est notre quête en continu pour pouvoir respirer et enfin vivre.
    JE comprends ta quête et ce désir fou Grimimi sue d'analyse et de comprendre
    je comprends aussi ce désir proon qui te pilote et te fait écrire tous ces mots c'est en fait ton moteur de recherche, de thérapie et enfin de vraie vie
    je t'embrasse
    quant au film va vis t deviens regarde le il est tout simplement magnifique

    RépondreSupprimer
  13. Nanou,

    Ce matin, j'ai vu ton mignon petit renard caché dans le buisson et cette profonde citation de Saint-Exupéry.

    Pendant deux ans, j'ai vécu dans ma bulle la plupart du temps. Le nez dans les livres pour trouver des mots enrobés de miel qui m'aideraient à m'en sortir. Dès que je parlais de ça je pleurais, je prenais ma douche et je m'écrasais parfois dans le fond en
    laissant couler les larmes et le jet d'eau et lentement je me transformais.

    C'est souffrant cette transformation mais c'est un antidote contre l'abus.

    Merci Nanou pour tes tendres mots.

    Câlins et bisous xox

    RépondreSupprimer
  14. Tellement vrai ce billet, c'est le travail de toute une vie, mais je crois qu'il reste toujours un peu de notre nature profonde.

    RépondreSupprimer
  15. Merci chère Lilia,

    Mon enfance n'est pas le plus gros problème même si je n'ai pas eu assez d'attention de ma mère. Heureusement, j'en ai reçu de personnes significatives. Ce fut mes bouées.

    Le trou dans le coeur se sont mes deux garçons qui l'ont creusé et ce qui est douloureux c'est de voir ma famille en miettes.

    Maintenant, je veux rester sereine pour MOI. C'est ce que j'ai compris.

    RépondreSupprimer
  16. Chère Solange,

    Tu as raison. Notre personnalité est façonnée depuis longtemps, il serait impossible de tout balancer et de vouloir recommencer à neuf.

    Il y a la génétique qu'on ne peut ou veut changer et, de plus, on a tous de très bonnes choses à garder.

    Pourquoi vouloir tout jeter à la poubelle?

    Merci de prendre le temps de venir me visiter et de laisser des bons mots...

    RépondreSupprimer

Ne partez pas... sans laisser une trace de votre passage.
MERCI !

Related Posts with Thumbnails