samedi 10 octobre 2009

Souvenirs d'une famille...

Je viens de vivre un beau 24 heures heureux avec Th mon petit-fils de 9 ans. C'est un enfant merveilleux, intelligent et sensible que je n'ai pas vu du 25 décembre 2006 au 2 janvier 2009. C'est 737 jours à me poser toujours la même question. Maintenant, c'est avec vous, chers lecteurs et chères lectrices, que j'aimerais poursuivre ma thérapie. J'ai écrit à Th et à son père M... en décembre 2008.

Voici la carte écrite à Th le 23 décembre 2008.
Salut Th mon beau Chevalier,
J'écris cette carte car un jour mon Ange, celui qui veille sur moi, exaucera ma demande. Tous les soirs en me couchant, je lui répète la même chose.

"Ange Seheiah écoute ma prière et exauce-là. Je veux vivre dans la joie, la paix et le bonheur et pour réussir ces trois objectifs j'ai besoin de ton aide." Alors, peut-être que demain sera mon tour et mon plus beau cadeau de Noël de toute ma vie.
Th, il y a dans le coin du salon, près de l'arbre, un gros sac avec un ourson prénommé Shelby, le frère de Porter et Easton. Depuis Noël 2007, il t'attend dans une belle boîte. Je ne crois pas qu'il en souffrait mais quand j'ai ouvert la boîte cette année, il voulait sortir. Son poil est beige et si doux, il a les yeux brun et brillants (c'est un signe d'intelligence) et il porte un joli foulard rayé vert et rouge enroulé autour de son cou. Th je sais qu'il te plaira et qu'il t'aimera.
Dans le gros sac, il y a aussi d'autres cadeaux et des cartes et lettres écrites à différentes occasions. Je souhaite de tout coeur te voir demain, mais si tu ne viens pas, j'irai te porter ce gros sac chez toi au Jour de l'An. Je te souhaite une année 2009 remplie de succès...

Je t'embrasse sur les 2 joues et te donne un beau bec chinois.
Je t'aime gros comme xxxxxxxx ça
Grimimi pour la Vie!


*************************************
Lettre écrite à mon fils M... le 29 décembre 2008
Bonjour M..,
Le temps des Fêtes est une période de réjouissances pour la plupart des gens, moi compris. J'ai toujours aimé cette ambiance magique et j'essayais de la recréer chez-nous. C'est Noël que je préférais. Depuis la naissance de mes 3 petits-enfants, j'avais un plaisir fou à décorer la maison, à préparer leurs gros sacs et à vous recevoir pour le Réveillon. De vous tous, j'ai reçu des cadeaux, des cartes de souhaits et de doux mots pour me remercier et me féliciter. Il y avait tant d'amour dans tout cela...Tu te souviens du petit livret que Th m'a offert le 24 décembre 2003. À chaque Noël, tout le monde devait écrire un petit mot ou faire un dessin, c'était si précieux pour moi. Seule, après votre départ, quand j'avais tout ramassé, enfin je m'installais. Normand et les chattes dormaient, et à la radio des airs romantiques jouaient. C'était le temps de lire les petits mots et de décoder les dessins des enfants... À mon tour, j'écrivais et remerciais pour la chance que j'avais d'être entourée et aimée. C'était un de mes plus grands moments de bonheur. Merci!

Puis, il y a plus de trois an, un tsunami s'est abattu sur moi. Je ne pouvais plus voir "Ma Puce" et Jo et tu connaissais ma détresse. Mais, il y a 2 ans, tu m'as appliqué le même traitement. Je ne méritais pas cela. Il y a beaucouup de méchanceté dans ces gestes que vous avez posés. Je ne suis ni droguée, ni alcoolique, je suis juste un être humain, bien ordinaire, qui voulait être une bonne grand-maman.
Pourquoi ce silence?... Au début, je vivais sur le mode attente. Le dimanche, je restais assise à attendre ton appel, puis il y a eu la silencieuse Fête des Mères et là, j'ai compris.
L'an passé (2007) comme à chaque année, j'ai décoré la maison, monté le sapin, installé les lumières et mis sur la petite table le petit livret reçu de Th et la photo de mes trois petits-enfants prise au Réveillon familial de 2002. J'ai rempli de papier de soie des sacs et j'ai préparé un gros sac pour Th, j'espérais... mais vous n'êtes pas venus. C'était la première année, depuis très longtemps, qu'il n'y avait pas de Réveillon à la maison.
Quand je m'ennuie trop ou que je pleure, je lui écris. Cela ne remplacera jamais son contact mais ça me tient vivante. Le 25 novembre dernier, j'ai laissé un message dans ta boîte vocale. Je te disais que ça faisait longtemps, que je m'ennuyais et que j'aimerais avoir de vos nouvelles. Tu n'as pas rappelé, alors ce n'est sûrement pas encore le temps...Vois-tu M... j'ai 65 ans, je dois rencontrer, à la mi-janvier, le notaire L. G. pour préparer un mandat d'inaptitude en cas de maladie ou d'accident. J'ai 2 fils de 43 et 46, mais je devrai nommer deux étrangers avec Normand pour prendre les décisions à ma place. Si je pouvais mourir subitement comme papa cela serait si simple.

Cette année à Noël, nous avons reçu des grands-parents qui n'avaient pas le bonheur d'être entourés de leurs petits-enfants. Ensemble on a fêté, dans la joie et la gratitude, le plaisir d'être réunis pour partager un bon repas. C'était magique! L'arbre illuminé, les sacs décorés de papier de soie semblaient être remplis de beaux cadeaux, pourtant c'étaient des faux mais il y avait encore le gros sac qui attendait Th. Tu trouveras dans le sac, des lettres et des cartes écrites à Th à différentes occasions. Je te les confie en espérant que tu lui en feras la lecture s'il ne peut pas encore lire mon écriture. 
Je vous souhaite Santé, Paix et Bonheur pour l'Année 2009. Embrasse Th pour moi.
Maman xoxo

« Il est naturel de commettre des erreurs mais, si on meurt sans les avoir comprises, la Vie n'a pas de sens.»
Ils ne sont pas venus. Le 31 décembre à 15h30, j'ai déposé le gros sac de Th chez la voisine car ils étaient absents.
Nous sommes allés réveillonner chez des grands-parents seuls comme nous. À 22h15, le 1er janvier 2009, j'ai reçu un appel de Th. Deux heures plus tard, à 00h10, on se souhaitait "Bonne Nuit" et on avait un rendez-vous. Le lendemain, je suis allée le chercher pour mon "Vendredi Heureux" avec son cousin Jo. Depuis ce tendre moment, il m'appelle régulièrement pour venir chez sa Grimimi... Merci la Vie!
Photo de Th et Shelby le 2 janvier 2009.

5 commentaires:

  1. je viens de parcourir quelques passages de votre blog et dites moi, votre vie n'est pas un long fleuve tranquille !
    vous avez retrouvé votre petit fils et vous allez passer de grands moments de bonheur !
    il y a tellement d'injustices et d'incompréhension - mais je crois que les enfants et petits enfants reviennent toujours un jour ou l'autre - ils ont besoin de savoir d'où ils viennent et de fixer leurs racines -
    c'est important pour tout être humain je pense !
    ce qui est terriblement dur c'est l'attente mais il y a toujours une lumière au bout du tunnel.... je vous souhaite plein de bonheur !
    marty

    RépondreSupprimer
  2. Merci Marty,
    Oui, il y a déjà un petite lumière qui scintille. Consulter une psychologue m'a aidée à comprendre et surtout à changer. Après plus de 19 ans a donner mon approbation pour garder la paix, depuis 4 ans, je suis comme une chrysalide et je me transforme lentement. Je suis contente de la femme que je suis devenue. C'est souffrant mais je ne voudrais pas retourner en arrière. Mes enfants doivent m'accepter comme je suis... et j'ai confiance.

    RépondreSupprimer
  3. Ah tiens! Ça c'est bien... Pourquoi a-t-on l'impression qu'on OSE être alors que d'être tout simplement simplifie le reste et impose le respect.

    J'imagine que tu n'as pas eu de nouvelles de ton fils. Mais au moins, c'est un bon pas devant, tout ça.

    L'éducation traditionnelle des filles : se soumettre, se taire devant l'injustice, plier, pleurer, vivre en victimes. On a du boulot! Hommes et femmes, on a du bpoulot pour casser ces fichus stéréotypes qui font du mal à toutes et tous!

    Zed ¦)

    RépondreSupprimer
  4. Jeune enfant, quand mes 2 frères plus âgés me taquinaient, si je pleurais ma mère me disait d'être raisonnable. J'en ai déduit que si je ne disais rien les gens m'aimeraient...
    Et j'ai appliqué ce mode à l'extrême avec mes enfants, leurs conjointes et mes amies car je voulais qu'on m'aime.
    Avec ma psy j'ai tout compris. Mon fils me parle quand il vient pour T.. Sa conjointe que je considérais comme ma fille, attend dans l'auto et me parle seulement quand T. est là pour montrer qu'elle n'a rien fait...c'est ce que j'appelle une couleuvre. Attention Danger!

    RépondreSupprimer
  5. À nous de travailler à changer cette foutue société, à la mesure de nos petits possibles et de nos grandes volontés...

    Je suis sûre que ton fils adore ces petits moments volés...... Il les aimera d'autant plus que tu t'aimeras.

    Ton approche est très saine.

    Zed ¦)

    RépondreSupprimer

Ne partez pas... sans laisser une trace de votre passage.
MERCI !

Related Posts with Thumbnails